Habillage_leco
Société

Barrages: Une caravane pour prévenir les noyades

Par Karim Agoumi | Edition N°:5058 Le 05/07/2017 | Partager
La campagne est menée par l’Agence du bassin hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia
Flyers explicatifs, exercices des premiers secours… Une opération pédagogique
barraeg-noyade-058.jpg

Les bassins des barrages sont particulièrement meurtriers. Près de 22 baigneurs imprudents ont ainsi perdu la vie dans les seuls plans d’eau Sidi Mohammed Ben Abdellah et Elmalleh au cours des trois dernières années. Pour changer la donne, l’Agence du bassin hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia mène actuellement une campagne de prévention musclée pour sensibiliser au risque de telles baignades (Ph. ABHBC)

Chaque année, bon nombre de personnes perdent la vie en se baignant dans les bassins de retenue d’eau des barrages du Royaume. C’est pour changer la donne que l’Agence du bassin hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia (ABHBC) vient de lancer en partenariat avec la Protection civile une importante campagne de prévention prenant la forme d’une caravane. Un moyen efficace et intelligent de sensibiliser aux risques que présentent de telles baignades et d’enseigner aux habitants les gestes qui sauvent.

La caravane, à la fois utile et pédagogique, dessert la région avoisinant les deux grands barrages Sidi Mohammed Ben Abdellah et Elmalleh, qui ont à eux seuls ôté la vie à plus de 22 Marocains au cours des trois dernières années. Nager dans ces bassins du Bouregreg et de la Chaouia est en effet particulièrement dangereux puisqu’ils comportent en fait une importante quantité de vases susceptibles d’emprisonner et de piéger les baigneurs imprudents et ce quel que soit leur niveau en natation.

Le véhicule se rend concrètement dans les souks et les petits villages de la région. Objectif: communiquer sur les risques pris par les habitants qui plongent régulièrement dans ces plans d’eau et leur apprendre les réflexes à adopter en cas de noyade. Ainsi, des messages d’alerte sont diffusés via le haut parleur du véhicule, afin d’être entendus par le plus grand nombre et d’expliquer les dangers de ces baignades. Mais pas seulement.

Des flyers et des tracts sont également distribués aux villageois, décrivant les gestes des premiers secours à imiter en cas de sauvetage d’un noyé. Ces exercices sont par ailleurs reproduits sur place par des membres de la Protection civile pour permettre aux citoyens de mieux les visualiser.

Il est ainsi conseillé de demander de l’aide si l’on assiste à une noyade et d’éviter de se jeter à l’eau en l’absence d’un partenaire se trouvant sur la rive du barrage. Lorsque la personne est évacuée du bassin, il faut «dégager» sa bouche et le déposer sur une surface dure. Le sauveteur doit alors administrer un bouche à bouche au noyé si celui-ci ne respire pas et pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire dans le cas où son cœur ne bat plus.
Une opération qui sera généralisée l’année prochaine à l’ensemble des 25 barrages du Bouregreg et de la Chaouia pour impacter un maximum d’habitants.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc