Economie

Tourisme: Les recettes repassent au vert

Par Amin RBOUB | Edition N°:5057 Le 04/07/2017 | Partager
Arrivées, nuitées, dépenses... Un triptyque en nette progression
3,8 millions de touristes en 5 mois
22,8 milliards de DH encaissés à fin mai
tourisme-recette-057.jpg

La destination Maroc enregistre un engouement sans précédent auprès de marchés émergents tels que la Chine, le Japon, la Corée du Sud...(Ph. L'Economiste)

Les arrivées de touristes ont grimpé à 3,8 millions au terme des 5 premiers mois de l'année. L'activité enregistre une progression de 9% des arrivées à fin mai. La tutelle table sur près de 11 millions de touristes sur les 12 mois de 2017. Ce qui est réalisable compte tenu du rush enregistré depuis le début de la saison estivale. Un rush alimenté essentiellement par une clientèle de Marocains résidant à l'étranger (MRE), lesquels sont classés comme étant des touristes à part entière (selon la définition de l'Organisation mondiale du tourisme-OMT).

Sur les 5 premiers mois de l'année, les principaux marchés émetteurs ont contribué à cette hausse des arrivées. Les touristes allemands viennent en premier (+9%), devant les Espagnols (+8%), les Belges (+7%) et les Français (+5). Mieux encore, les marchés émergents affichent d'excellentes performances. C'est notamment le cas de la Chine (+760%), le Japon (+45%), la Corée du Sud (+42%), ou encore les Etats-Unis (+34%) et le Brésil (+35%).

tourisme_recette_2_071.jpg

Et c'est là où résident le potentiel et les relais de croissance pour les années à venir. Les arrivées en provenance de l'Afrique affichent une hausse de 18%. Là encore, il y a du potentiel. En termes de nuitées dans les établissements d’hébergement touristique classés, les principaux marchés émetteurs ont également connu une progression importante, en l'occurrence la France (+18%), l’Espagne (+13%), l’Allemagne (+46%), le Royaume-Uni (+6%), l'Italie (+22%) ou encore la Hollande (+17%).

Sur les 5 premiers mois de 2017, les recettes des non résidents se sont élevées à quelque 22,8 milliards de DH, soit une augmentation de 0,7% par rapport à la même période de l'an dernier. Pratiquement, les principales destinations du Maroc ont enregistré des performances à deux chiffres en termes de nuitées. C'est le cas  notamment de Marrakech (+19%), Fès (38%), Tanger (31%), Agadir (16%)... A fin mai dernier, le taux d'occupation des chambres d'hôtels classés aura atteint 42%. Soit une hausse de 4 points par rapport à 2016.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc