Habillage_leco
Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5054 Le 29/06/2017 | Partager
  • Elle jette une pièce dans le réacteur d'un avion pour attirer la chance

Une passagère superstitieuse a retardé un vol à Shanghai pendant plusieurs heures mardi après avoir jeté une pièce de monnaie dans un des réacteurs de l'avion en pensant que cela lui porterait chance, ont annoncé la police de l'aéroport et la compagnie aérienne. La passagère, une vieille dame de 80 ans, a été arrêtée par la police à l'aéroport international de Shanghai Pudong, après avoir provoqué l'évacuation des quelque 150 passagers de l'avion qui se rendait à Canton, dans le sud de la Chine. Sur le tarmac, avant de monter à bord, la vieille dame a jeté neuf pièces de monnaie vers l'un des réacteurs de l'avion de la compagnie China Southern Airlines. Une des pièces s'est logée à l'intérieur du réacteur, a expliqué la police de l'aéroport, précisant que c'est un passager, assistant à la scène, qui a alerté les autorités. «Après enquête, la passagère impliquée appelée Qiu a expliqué avoir jeté les pièces en formulant le voeu de voyager en toute sécurité», a ajouté la police. 
La vieille dame «a été interpellée par la police», a indiqué la compagnie China Southern Airlines, sur le réseau social chinois Weibo, précisant que «la maintenance de China Southern Airlines a mené un examen complet du réacteur de l'avion». 
La passagère voyageait en compagnie de son mari, sa fille et son gendre, a précisé le journal Beijing Youth Daily. De nombreux utilisateurs de Weibo commentaient: «Grand-mère, ce n'est pas une fontaine», où l'on jette traditionnellement des pièces de monnaie en faisant un vœu.

  •  Un kangourou retrouvé mort vêtu d'un imprimé léopard

Le cadavre d'un kangourou tué par arme à feu, recouvert d'un imprimé léopard et ligoté à une chaise avec une bouteille d'alcool entre les pattes, a fait scandale en Australie. 
Le kangourou a été retrouvé en bordure de route dans le nord-est de Melbourne par un passant, a expliqué mercredi un enquêteur du département de l'Environnement de l'Etat de Victoria. L'animal, qui portait une sorte de châle imprimé sur le dos, avait entre ses pattes ligotées une bouteille d'ouzo. «Le kangourou avait reçu au moins trois balles, avant d'être mis sur la chaise», a déclaré Mike Sverns. «Il s'agit d'un comportement déplorable et immoral». M. Sverns a lancé un appel à témoins et rappelé que le fait de tuer des animaux sauvages protégés était passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 36.500 dollars australiens (27.000 euros) et une peine de prison de deux ans. «Il a fallu du temps pour mettre le kangourou en scène sur le bord de la route et nous sommes certains que quelqu'un a vu quelque chose, compte tenu de l'endroit et de la circulation», a-t-il dit. Les autorités estiment que le kangourou n'a pas été tué à l'endroit où il a été retrouvé.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc