Habillage_leco
Competences & rh

Enseignement 100% numérique: C’est aussi un cartable moins lourd!

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5049 Le 20/06/2017 | Partager
Les éditeurs conscients de cette révolution proposent des livres avec leur version numérique
Des tablettes interactives en classe et bientôt à la maison
kamal-salimi-049.jpg

Kamal Salimi est directeur des trois établissements qui ont réussi le challenge d’un enseignement 100% numérique. Il est également consul honoraire de Suède (Ph. K.M)

- L’Economiste: Quelle stratégie avez-vous adopté pour réussir cette démarche de modernisation?
- Kamal Salimi:
Notre stratégie a consisté à mettre l’élève au centre de notre système éducatif et de toutes nos démarches d’innovation. D’abord en étant à son écoute afin d’examiner ses attentes et en recherchant tout type d’innovation dans le domaine de la pédagogie et de la didactique  pouvant faciliter et améliorer son apprentissage. Ensuite, nous avons capitalisé sur la formation continue de nos enseignants, une formation qui englobe les méthodes pédagogiques de même que la maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Enfin, au niveau de la direction, nous avons mis en place une cellule de recherche dans le domaine de la pédagogie numérique et de la didactique… Une cheville ouvrière en quête de toutes les innovations capables d’améliorer nos méthodes d’apprentissage.
-  Maintenant que le TBI a été généralisé progressivement dans toutes les classes que comptent vos 3 établissements, quelle est la prochaine étape?
-  Après avoir analysé l’usage du TBI auprès de différentes populations d’élèves, il est possible pour nous et après plus de 10 années d’exploitation, de mesurer son efficacité sur l’apprentissage de manière précise dans chaque discipline. Il faut noter que cette performance opère surtout en classe dans la dynamique de l’apprentissage, c’est pourquoi nous optimisons chaque année nos méthodes pédagogiques et didactiques. Mais le résultat dépend également des autres maillons de la chaîne d’apprentissage. A savoir, en amont de la classe, la préparation des séquences pédagogiques et en aval, l’exploitation qui en est faite par l’élève à la maison. Pour cela, une attention particulière est portée à toutes les technologies informatiques qui permettent la mise en commun et la circulation des ressources pédagogiques entre les conseillers pédagogiques, les enseignants et les élèves.
- Le passage au numérique ne devrait-il pas également permettre d’alléger un cartable souvent trop lourd pour les enfants?
- En effet, la plupart des éditeurs de livres scolaires ont perçu l’avènement de cette révolution numérique et commencent à fournir aux élèves les livres scolaires accompagnés de leur version numérique. Dans ce sens, nous envisageons prochainement la mise en place progressive d’une solution intégrée, utilisant les tablettes numériques interactives couplées à un serveur pédagogique extranet, pour mettre à la disposition des élèves de nombreuses ressources à la fois en classe et à la maison.

- Avez-vous pensé à faire bénéficier d’autres établissements, notamment les écoles publiques, de votre expérience?
- Sans hésitation, nous sommes pour le partage. Dans ce sens, un grand nombre de professionnels de l’éducation de plusieurs régions du pays, issus aussi bien de l’enseignement privé que public, nous rendent visite régulièrement afin de s’informer sur notre système numérique intégré et profiter de notre expérience aboutie. Nombre d’entre eux ont d’ailleurs réussi aujourd’hui leur passage au numérique en classe. Bien sûr, nous restons ouverts à tout type de partenariat notamment avec les écoles publiques afin de faire évoluer la pédagogie numérique au Maroc.

Propos recueillis par Fatiha NAKHLI

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc