Habillage_leco
De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5047 Le 16/06/2017 | Partager

• Politique d’investissement ambitieuse pour BCP…
Le rythme d’investissement de la BCP sera soutenu sur les trois prochaines années. A commencer par 2017, où elle devrait débourser une enveloppe globale de l’ordre de 570 millions de DH. Cela va être ventilé en 367 millions de DH pour la logistique (64% de l’investissement prévu) et 204 millions de DH en informatique et systèmes d’informations. Pour les exercices 2018 et 2019, c’est la même tendance puisque  BCP table sur plus de 1 milliard de DH d’investissement (63% dans la logistique et 37% dans l’informatique). M.A.B.

• … qui sollicite les zinzins
C’est en partie pour financer ses projets d’investissements sans altérer ses fonds propres que BCP lance un emprunt obligataire subordonné. D’un montant de 2 milliards de DH assorti  d’une maturité de 7 années, l’émission est réservée aux investisseurs institutionnels qualifiés. Les souscriptions démarrent le 21 juin et courent jusqu’au 23. M.A.B.
• Le GPM s’explique chez Daoudi
Accusé ouvertement par le ministre des Affaires générales et de la gouvernance de ne pas répercuter les cours à l’international, le groupement des pétroliers du Maroc  s’est expliqué sur la situation du secteur lors d’une réunion tenue mercredi 14 juin avec Lahcen Daoudi. «Nous avons présenté un benchmark de 20 pays et chiffres à l’appui nous avons montré que nous étions compétitifs avec des prix moins chers de 25 à 30%. Nous avons également démontré que les baisses comme les hausses du cours du pétrole sont répercutées», souligne Adil Ziady, président du GPM. Généralisations du gasoil 10 ppm, 10 milliards de DH d’investissements sur 5 ans dans le stockage,  la modernisation du réseau et du transport… Le point sur les investissements, l’approvisionnement et les prix des produits pétroliers a été également dressé lors de cette réunion. K.M.

• L’enseignement supérieur privé rencontre Hassad
Les écoles de l’enseignement supérieur privé attendaient cette rencontre depuis un moment. Les représentants du secteur ont finalement pu s’entretenir, pour la première fois, avec leur ministre de tutelle, Mohamed Hassad, le 7 juin dernier. L’occasion de revenir sur les contraintes et perspectives de leur activité. A.Na  

• Usine PSA: lancement officiel des travaux
Les travaux de construction de l’usine PSA de Kénitra ont officiellement été lancés hier en présence de Carlos Tavares, président du Directoire du groupe PSA et de Moulay Hafid Elalamy ministre de l’Industrie, dans la zone industrielle intégrée de Kenitra.
La mise en service de ce complexe est prévue en 2019 avec une capacité de départ de 90.000 véhicules pour atteindre par la suite 200.000 unités. «Le taux d’intégration du premier véhicule sera supérieur à 60% pour atteindre par la suite plus de 80%», annonce Tavares.
Pour accompagner la nouvelle usine, un parc fournisseurs a été aménagé sur le site, sur 37 ha, dont 65% déjà affectés, (75% avant la fin de l’année).  
Le groupe PSA ambitionne d’atteindre un volume de vente en Afrique et Moyen-Orient qui s’élève à un million de voitures. Déjà en 2014, les ventes du groupe étaient de 550.000 voitures et l’entreprise compte atteindre cette année 660.000 unités, indique le patron de PSA. N.E.A.

• Contrefaçon: 13 tonnes de faux Louis Vuitton saisies…
L’Administration des douanes a procédé, récemment, à une belle prise. Lors d’un contrôle, à Casa Port, 13 tonnes de produits contrefaits de la marque Louis Vuitton ont été saisies. Ces marchandises comprenaient des sacs, des portefeuilles… destinés au marché local. Ceci est le fruit d’un accord, signé entre Louis Vuitton et l’Administration des douanes, pour renforcer leur partenariat en matière de lutte contre la contrefaçon. N.D.

• … Attention aux faux turbos et pompes pour voitures!
De grosses saisies ont été opérées sur de faux produits de turbo et de pompes pour les voitures, au niveau d’un contrôle à Casa Port, suite à une plainte du fabricant. Toutefois, la Douane a été obligée de lever la suspension suite au désistement du plaignant. Résultat: ces produits sont vendus actuellement sur le marché. Ce qui représente des risques pour la sécurité des automobilistes et des usagers de la route. A ce titre, l’Administration des douanes demande plus de collaboration de la part du secteur privé, arguant que ses services ne peuvent contrôler, actuellement, que 15% des importations. N.D.

• Al Hoceïma: Polémique avant le colloque national...
La région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma organise vendredi 16 juin dans la ville du détroit une rencontre nationale. Les protestations des habitants d’Al Hoceïma depuis 8 mois sont à l’origine de l’initiative. Sauf que les accusations publiques émises par le président de la région et SG du PAM contre des ministres sur la chaine Al Aoula ont provoqué l’ire du gouvernement. Les ministres de la Santé et de l’Habitat (PPS) ont décidé de boycotter le colloque. De même pour Mustapha Ramid, ministre d’Etat chargé des droits de l’Homme. Le SG de son parti (PJD), Abdelilah Benkirane a été nommément accusé de vouloir punir Al Hoceïma (cf. L’Economiste n°5046 du 15 juin 2017). F.F.    

• ... Et premières condamnations judiciaires
25 prévenus condamnés à 18 mois de prison ferme. Tel est le verdict prononcé le 14 juin par le Tribunal délictuel d’Al Hoceïma.
Cette affaire intervient dans un contexte mouvementé. La capitale du Rif connaît des manifestations depuis octobre 2016. Âgées de 18 à 25 ans, les personnes poursuivies ont été d’ailleurs accusées «de troubles à l’ordre public, de rébellion, et de participation à un attroupement non-autorisé et armé». Aussi 7 autres personnes, ont écopé de peines de prison avec sursis allant jusqu’à six mois. Le volet judiciaire des événements d’Al Hoceïma risque d’accentuer la tension. F.F. 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc