Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5046 Le 15/06/2017 | Partager

■ Tous les yeux sont rivés sur la Fed
La Banque centrale américaine devait relever hier mercredi les taux d’intérêt, suite à une réunion du comité monétaire. Elle devait aussi annoncer de nouvelles prévisions économiques ainsi que les projections moyennes sur la trajectoire à venir des taux d’intérêt. Pour 2018, les participants au comité monétaire misent sur trois nouvelles hausses pour porter le niveau moyen des taux à 2,1%. Pour certains analystes, ces projections sur les taux ne devraient guère changer même si, en revanche, la prévision de croissance du Produit intérieur brut (PIB) aux Etats-Unis risque d’être plus faible que les 2,1% prévus en 2017 et en 2018.

■ Trump réforme la réglementation bancaire    
L’administration Trump a publié lundi dernier, sa feuille de route pour réformer la règlementation bancaire aux Etats-Unis. Les recommandations ont notamment porté sur un allègement des tests de résistance des grandes banques, selon un rapport publié par le Trésor. Ce document de 150 pages contient des mesures précises sur la surveillance des grands établissements bancaires. Ces changements consistent notamment au relèvement du seuil à partir duquel les banques sont soumises à des tests de résistance.
Certains tests devraient aussi être menés tous les deux ans au lieu d’être annuels. Il est aussi préconisé que les processus de «testaments» bancaires, qui obligent les banques à présenter annuellement un plan crédible de mise en faillite ordonnée en cas de crise, deviennent bisannuels au lieu d’être annuels.

■ Pétrole: La production continue d’excéder la demande
La croissance de la production pétrolière des pays non-Opep, Etats-Unis en tête, devrait dépasser la hausse de la demande mondiale en 2018. Cela  risque de miner les efforts de limitation de l’offre engagés par l’Opep et ses partenaires pour soutenir les cours. «La production américaine de brut augmentera de 780.000 barils par jour (bj) sur un an. La croissance de cette industrie très diversifiée pourrait être encore plus marquée», a prévenu l’Agence internationale d’énergie (AIE). Après une hausse de 1,3 million de barils par jour (mbj) attendue cette année, la consommation mondiale d’or noir devrait croître de 1,4 mbj en 2018. Elle devrait atteindre le niveau record de 99,3 mbj, dépassant même pour la première fois la barre symbolique de 100 mbj au dernier trimestre.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc