Habillage_leco
Competences & rh

Espace universitaire francophone L’AUF opère sa mue

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5044 Le 13/06/2017 | Partager
NEUF, pour un nouvel espace universitaire francophone
Qualité et développement de l’enseignement, employabilité des diplômés, dans le viseur
espace_unversitaire_francophone_044.jpg

Le réseau de partenaires de l’AUF, qui compte 845 établissements d’enseignement supérieur et de recherche dans 111 pays, apporte des réponses aux besoins d’expertise de l’Agence. Dans le Maghreb, 101 universités participent au travail d’innovation pédagogique, de la recherche et de la gouvernance universitaire

Ils étaient 100 millions étudiants universitaires dans le monde en 2000. Un chiffre multiplié par 2 en 15 ans. On assiste en effet à une tendance générale à la croissance de la scolarisation dans l’enseignement supérieur, qui est très rapide dans de nombreux pays. Premier grand défi pour l’AUF, l’Agence universitaire francophone, et ses 845 établissements partenaires déployés sur 111 pays.

S’il faut également compter avec un espace universitaire francophone qui se diversifie, l’affaiblissement de la francophonie est un autre élément de taille intégré dans la nouvelle stratégie 2017-2021. Le nombre de publications scientifiques le démontre. En 2012, 98% des publications recensées en sciences dans les grandes bases documentaires étaient en anglais, le facteur d’impact d’une publication en anglais étant 3 à 4 fois plus élevé.

Pour autant, les universités qui ont fortement progressé dans les classements internationaux se sont appuyés sur des outils mis en place depuis longtemps par les établissements anglo-saxons. C’est le cas des centres de pilotage de la qualité qui les aident à définir leur trajectoire et à maîtriser leur réputation.

Dans ce monde lui-même transformé, mû par d’autres moteurs, la francophonie se devait elle aussi d’opérer sa mue. Elle ne peut plus en effet être portée et promue aujourd’hui comme hier et l’université du XXIe siècle ne ressemble plus à celle des siècles précédents. C’est ainsi que l’AUF parle d’un nouvel espace universitaire francophone, baptisé «NEUF», et bâti autour de l’acceptation, de tous les établissements membres, de nouveaux défis et surtout des actions pour les relever.

NEUF, c’est aussi le nombre d’axes stratégiques définis pour les quatre années à venir, qui vont permettre de travailler sur les trois grandes ambitions de l’Agence: la qualité de la formation, de la recherche et de la gouvernance, mais aussi l’employabilité des diplômés et le développement global et local des universités. Illustrations par des exemples d’actions.

■ Des ressources en libre accès
L’AUF a mis en place un méta-portail d’accès aux ressources pédagogiques universitaires francophones appelé IDNEUF. Plus de 36.500 ressources éducatives libres sont actuellement accessibles, produites principalement par la France, le Québec, le Maroc, la Tunisie, le Cameroun, le Sénégal, le Liban, le Burkina Faso, l’Egypte et le Mexique. L’usager y trouve de quoi se former, enseigner, accéder à des guides d’utilisation, mettre en œuvre le numérique dans son institut, identifier une formation et contacter l’établissement qui la propose, consulter un agenda d’événements sur le numérique et suivre les actualités.

■ Parité
Le Réseau francophone des femmes responsables dans l’enseignement supérieur et la recherche (RESUFF), créé à l’initiative de l’AUF, a pour mission de promouvoir l’accès des femmes aux postes à responsabilité au sein des institutions d’enseignement supérieur et de recherche. A cette fin, il assure une formation à distance «Genre: concepts et approches». Cette année, il a par ailleurs lancé un appel à manifestation d’intérêt pour la création d’un Observatoire francophone du genre à l’université. L’objectif premier étant de dresser un état des lieux, avant d’impulser des politiques favorisant l’égalité dans les institutions d’enseignement supérieur et de recherche et d’en mesurer l’évolution dans le temps.

■ Excellence
L’Ecole supérieure de la francophonie pour l’administration et le management (ESFAM) forme des cadres de haut niveau dans la gestion des affaires publiques et privées. Plus de 1.600 cadres ont été formés particulièrement en gestion des entreprises et en administration publique. L’école accueille chaque année des étudiants issus de plus d’une trentaine de pays de l'espace francophone. Au-delà de la formation professionnelle, il s’agit de promouvoir des comportements éthiques fondés sur le respect de la diversité, les valeurs du travail et de la compétition loyale.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc