Régions

L'Oriental valorise les sources thermales

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5040 Le 07/06/2017 | Partager
L'Agence du bassin hydraulique de la Moulouya s'implique
Mise à niveau et renforcement des infrastructures d’accueil indispensables
Renforcer l’attractivité et attirer l'investissement pour le tourisme d'arrière-pays
oriental_sources_thermale_040.jpg

Avec ces 14 stations thermales, l’Oriental est en mesure de renforcer son offre touristique avec un impact positif sur la population locale

L'Agence du bassin hydraulique de la Moulouya (ABHM) s’implique dans le développement économique de l’Oriental. Elle se veut un outil de promotion des sources naturelles thermales. Jusqu’à fin mai, elle a réalisé 14 forages pour valoriser ces sources et les mettre à disposition des investisseurs qui optent pour un tourisme d’arrière-pays.

Cela permettra aussi de protéger ces sources de l’exploitation anarchique et valoriser leur potentiel socio-économique. S'appuyant sur ses études d’exploitation et fiches techniques détaillées, l’ABHM interpelle les conseils locaux et départements concernés à moderniser ces stations, augmenter la clientèle et participer au développement socio-économique des communes confrontées à de graves problèmes de chômage.

Ces eaux sont considérées comme d'importantes sources de revenus, toutefois, l’infrastructure reste rudimentaire (douches thermales traditionnelles, locaux incommodes et réseaux routiers difficiles). Les touristes nationaux s'y rendent de façon individuelle ou en recourant aux grands taxis. À part la station thermale de Fazouane qui propose un petit hôtel d’accueil et trois autres qui mettent à disposition quelques bungalows de proximité, la majorité des visiteurs quittent ces stations sans y passer la nuit.

Pour pallier ces handicaps, la mise à niveau de ces sites avec installation d’infrastructures de base est une priorité, souligne l’étude réalisée par l’ABHM avec l’appui de l’Agence belge de développement. «Il s’agit plus particulièrement de créer des lignes de transport public entre ces stations et les villes avoisinantes, d'installer un réseau d'assainissement pour protéger les sources contre la pollution tout en équipant les installations d'eau potable et d'électricité», explique Boubker El Houadi, directeur régional de l’ABHM.

L'étude recommande également l’installation des structures touristiques indispensables, tels que des bains modernes, des aires de repos, des centres d'accueil, de divertissement et des parkings. La construction d'auberges, de restaurants et de boutiques, vendant des produits du terroir, serait également bénéfique pour les populations avoisinantes et la création de postes d’emploi. Il serait aussi souhaitable de développer des outils d’information et de communication pour promouvoir ces destinations, précisent des professionnels locaux.

L’augmentation de la clientèle dans ces stations thermales engendrera la création d'emploi, renforcera le transport entres les stations thermales de la région et les villes avoisinantes tout en boostant les marchés de proximité. Enfin, la modernisation de ces stations attirera une clientèle à forte valeur ajoutée et générera des retombées économiques directes sur l'ensemble des communes concernées.
De notre correspondant,
Ali KHARROUBI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc