International

Un check-up de l’économie européenne

Par Amine SAHRANE | Edition N°:5038 Le 05/06/2017 | Partager
Le PIB consolide sa croissance
Tendance baissière pour le chômage
Une inflation qui peine à suivre le mouvement
economie_europeene_038.jpg

La reprise économique de la zone euro a l’air de se confirmer. C’est en tout cas l’impression laissée par les indicateurs publiés récemment par l’Eurostat. Avec un taux de croissance de 0,5% (au même niveau qu’en 2016) et une tendance baissière du taux de chômage, les analystes se montrent plus optimistes. Toutefois, l’inflation reste très éloignée de l'objectif d’un niveau légèrement inférieur à 2% sur un an, considérée par la BCE comme un signe de bonne santé de l'économie. Ce mouvement place de l’incertitude sur la tendance du développement économique de la région. Voici les indicateurs saillants de la situation macroéconomique de la région européenne.

■ Une croissance qui se poursuit: D’après l’Office européen des statistiques, le Produit intérieur brut (PIB) corrigé des variations saisonnières a enregistré une hausse de 1,7% par rapport à la même période en 2016. Un développement encourageant d’après le Commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, Pierre Moscovici. «La croissance est là et elle a continué à un rythme stable début 2017», a-t-il déclaré. Cette évolution concorde avec les prévisions du FMI pour l’année 2017. L’institution avait légèrement revu ses prévisions à la hausse pour la zone euro (avec une croissance attendue à 1,7% en 2017). Même chose pour la commission européenne qui avait rehaussé ses prévisions à une croissance de 1,6% dans la zone euro pour 2017 et de 1,8% pour 2018. «Après avoir démontré, l'an dernier, sa capacité à tenir bon face aux problèmes mondiaux, l'économie européenne devrait poursuivre sa reprise cette année et l'année suivante», avait-elle déclaré dans un communiqué.

■ Un chômage en baisse: Dans la zone euro, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’est établi à 9,3% en avril 2017 (15,040 millions de personnes). Il s’inscrit en retrait par rapport au taux de 10,2% enregistré au premier trimestre de 2016. Sa tendance baissière se confirme puisqu’il a reculé d’environ 1% par rapport à son niveau du mois dernier (9,4%). D’après l’Eurostat, la zone euro enregistre ainsi son taux de chômage le plus faible depuis 2009. Même motif pour les 28 pays de l’Union européenne. Le taux de chômage s’est établi à 7,8% en avril 2017 (19,121 millions de personnes), en retrait par rapport au taux de 7,9% de mars 2017 et à celui de 8,7% d'avril 2016. Taux «le plus faible enregistré dans l’UE28 depuis décembre 2008» souligne l’Eurostat. Les États membres qui comptent le moins de chômeurs en avril 2017 sont: la République tchèque avec un taux de chômage de 3,2%, l’Allemagne (3,9%), et Malte (4,1%). Pour les pays européens où l’on chôme le plus, la Grèce vient évidemment en première place avec un taux de 23,2%, suivie par l’Espagne qui enregistre un taux de 17,8%. De plus, le chômage des jeunes a suivi le mouvement de baisse. Le nombre de jeunes chômeurs a diminué de 600.000 dans les 28 États membres de l’Union européenne par rapport à 2016. La zone euro a enregistré un développement similaire (-419.000).

■ Une inflation en-dessous des attentes: Alors que la croissance semble se consolider, l’inflation n’a pas l’air de suivre le mouvement. Le document de l’Eurostat montre en effet un recul à 1,4% en mai 2017, contre un taux de 1,9% enregistré au mois précédent. Selon les données de la BCE, ce taux serait de 1,86%. Les deux institutions s’accordent néanmoins sur le fait qu’il soit en retrait (la BCE observe une baisse de 0,09% de l’indice des prix à la consommation). Contrairement aux indicateurs du chômage et de la croissance du PIB, on n’arrive pas à distinguer une tendance claire à celui de l’inflation. Ce taux évolue en dents de scie depuis le mois de février (statistiques de l’Eurostat). L’inflation des prix étant une conséquence d’une bonne croissance, l’économie européenne ne progresserait-elle pas assez pour qu’on parle de relance?

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc