Habillage_leco
Entreprises

Boîtes de métal: Paul Lagache se délocalise à Marrakech

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5026 Le | Partager
En partenariat avec la Société impériale des thés et infusions
Et attire des Chinois dans le tour de table
boite-de-metal-paul-lagache-026.jpg

L’entité de Marrakech est un prolongement de l’activité de Paul Lagache France, avec pour objectif la fabrication de boîtes de qualité française, vendues à des prix chinois et disposant d’une flexibilité marocaine (Ph.UCC Paul Lagache)

Leader mondial de la transformation du thé de luxe, la Société impériale des thés et infusions (Siti) de Marrakech vient d’opérer un joli coup. Le holding vient en effet de conclure un important investissement avec une société chinoise pour l’acquisition de 25% du capital d’une de ses filiales, la société UCC Paul Lagache.

L’investissement de 200 millions de DH permettra à UCC Paul Lagache de se moderniser et d’augmenter ses effectifs et aussi augmenter l’export vers ce pays qui est déjà de 20%. Il a fallu 3 ans pour finaliser le projet UCC Paul Lagache qui vient de démarrer ses activités à Marrakech.

Créée en 1886 dans le domaine de la ferblanterie (fabrication de bidons et de seaux en fer-blanc), la société s’est développée dans le domaine des boîtes à thé et à café dans les années 60 avec les héritiers de Lagache (4e génération). Les clients de l’époque étaient des boutiques de thé ou café parisiennes de renom.

L’activité a fait l’objet d’une 1re reprise et fut revendue ensuite à Paul Winter en 2007 qui décida d’investir dans de nouveaux équipements et dans un nouveau bâtiment pour valoriser le savoir-faire de la société Paul Lagache. Cela a permis à la société de conquérir encore plus de marchés à l’export particulièrement en Europe et en Asie. La société a fourni également en boîtes de métal les chocolatiers les plus célèbres et les marques de luxe de café.

La société bénéficie même d’un monopole dû à la technicité et au côté artistique de ses produits (peinture et sérigraphie qui donnent un relief à la boîte contrairement à l’offset qui est une impression à plat). Cependant, ce positionnement réduit ses marchés: et pour pouvoir se développer, la société s’est trouvé un partenaire (Siti) et a décidé de créer une entité à Marrakech, dans le prolongement de l’activité de Paul Lagache France, avec la mise en place d’un outil industriel ultra-performant, permettant de fabriquer toutes sortes de boîtes, en préservant la qualité et le savoir-faire initiaux.

Paul Lagache Maroc a donc comme finalité la fabrication de boîtes de qualité française, vendues à des prix chinois et avec une flexibilité marocaine, indique Amine Baroudi, PDG de Siti. Elle offre en plus une flexibilité en termes de volume mais aussi en termes de services annexes pouvant être offerts aux clients et la possibilité de remplissage des boîtes sur Marrakech même.

Le tour de table comprend à parts égales le propriétaire Paul Winter, Siti, un investisseur de Singapour dont on tait le nom et la société chinoise qui vient de prendre le train de cette aventure. L’unité qui a nécessité un investissement de départ de 130 millions de DH (foncier et machines acquises en leasing) dispose d’une capacité de 2 millions de boîtes en métal. Avec les 200 millions de DH injectés par les Chinois, cette capacité sera augmentée.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc