De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5024 Le 16/05/2017 | Partager

• Carburant: Baisse des prix à la pompe
Nouvelle baisse du prix des produits pétroliers ce mardi 16 mai. La répercussion de la variation du cours du pétrole sur les prix à la pompe se traduira par le recul du prix du gasoil de 36 centimes et de celui de l’essence de 33 centimes. Or, compte tenu des stocks de sécurité imposés aux distributeurs, ces baisses vont occasionner une perte globale de plus de 300 millions de DH, selon le Groupement des pétroliers du Maroc. A.R.

• FMI: La LPL maintenue
Le Fonds monétaire international (FMI) vient d’achever sa 1re revue de la performance économique du Maroc dans le cadre du programme de la Ligne de précaution et de liquidité (LPL). Le fonds a ainsi conclu que le Royaume répondait toujours aux critères pour avoir accès aux ressources de la ligne. En effet, et malgré une «performance macroéconomique solide» et l’amélioration des réserves internationales, la faible croissance des principaux partenaires commerciaux du Maroc et les risques géopolitiques imposent le maintien de ce filet de sécurité. Pour rappel, le FMI avait approuvé en 2016 une LPL d’un montant de 3,4 milliards de dollars. Z.L.

• Le patronat réclame toujours un crédit impôt-recherche
Miriem Bensalah-Chaqroun, présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) s’est exprimée aujourd’hui sur la nécessité de placer la recherche et l’innovation parmi les priorités pour le développement. La présidente du patronat réclame toujours la mise en place d’un crédit impôt-recherche, une demande jusque-là restée lettre morte. «C’est une question fondamentale. Il faut renforcer la recherche et l’innovation en entreprise», a-t-elle martelé. En effet, le Maroc reste encore très peu actif dans le domaine de l’innovation et de la recherche. «Sur 300 brevets, seuls 50 sont présentés par les entreprises», a-t-elle rappelé. E.M.G.

•  Tensions au sein de la FNPI!
De nombreuses voix s’élèvent au sein de la fédération des promoteurs immobiliers pour dénoncer l’absence de réactivité du bureau sortant par rapport à la crise et les méventes qui rongent depuis plusieurs mois la filière. L’actuel président aurait reçu des instructions pour ne pas admettre les effets de la crise sur l’ensemble des segments du marché (social, moyen standing, luxe). Le fait de communiquer sur la crise irait à l’encontre des intérêts de certains groupes, notamment les sociétés cotées. A.R.
 
• Un nouveau président à la FNPI
La fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) s’apprête à élire un nouveau président, ce jeudi 18 mai. De sources internes, c’est Kamil Taoufiq qui succèdera à Youssef Iben Mansour en tant que nouveau président de la fédération. Il sera épaulé par un binôme qui fera office de vice-présidents, notamment Jamai, du groupe éponyme et Rachid El Khayatei El Houssaini, du groupe KLK. A.R.

• Aviculture : La FISA gagne sa bataille
Attaquée il y a quelques mois par une association qui pointait du doigt la qualité des produits avicoles, la Fédération interprofessionnelle du secteur agricole (FISA) vient d’être confortée dans son statut. Elle a été reconnue comme l’unique représentant légal de la profession par la Direction de développement des filières de production (DDFP), relevant du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts. La fédération, rappelons-le, regroupe cinq associations représentant chacune une branche d’activité (fabricants d’aliments composés, accouveurs, producteurs de viandes de volailles, producteurs d’œufs de consommation et abattoirs industriels avicoles).Z.L.

• Saga sur le podium de l’African Cristal Festival
Le jury international de l’African Cristal Festival, la manifestation annuelle de la publicité qui récompense les meilleures campagnes du continent, a accordé 11 prix à l’agence Saga. Il s’agit de  3 de ses clients dans 6 catégories différentes. L’équipe de Saga Communication se dit heureuse d’être «la plus titrée des agences marocaines de communication intégrée d’Afrique». Elle rend hommage  à ses clients et ses équipes qui ont permis «créativité et audace» sur des sujets passionnants: la pédagogie sur le réchauffement climatique avec le «Train du climat» de l’ONCF, le volontariat au service de l’environnement avec «Dir Iddik COP22» de Inwi et la banque 100% mobile avec «L’Bankalik» d’Attijariwafa bank (voir aussi page 5). J.R.

• Casablanca: L’Agence urbaine cède des lots
L’agence urbaine de Casablanca met en vente des lots de terrain sis aux communes de Nouaceur, Ouled Salah et à l’arrondissement de Hay Hassani (Lissasfa). Il s’agit de lots pour villas à Nouaceur, des R+2 à Ouled Salah et centres commerciaux à Lissasfa et Nouaceur. Les plis doivent être déposés contre récépissé au plus tard le 7 juin, auprès du service commercial de l’agence urbaine. A.R.

• Hassad veut repeindre toutes les écoles
L’une des toutes premières consignes du nouveau ministre de l’Education nationale aux directeurs des établissements scolaires publics est d’ordre cosmétique. Mohamed Hassad veut que les murs de toutes les  écoles soient repeints et que le logo du ministère y soit bien visible. La directive en a surpris plus d’un. «Beaucoup d’établissements tournent avec un maigre budget annuel, tels que 3.000 DH. Nous n’avons pas les moyens de tout repeindre, et surtout, nous avons d’autres priorités», confie un directeur. A.Na

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc