Habillage_leco
Entreprises

African Cristal Festival: Opération rapprochement entre médias et monde de la médias

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5023 Le 15/05/2017 | Partager
Marques, régies pub, annonceurs, médias ou influenceurs digitaux
Les pros de la com parlent de l’Afrique
Et de ses consommateurs aux visages multiples
lionel-zinsou-african-cristal-festival-023.jpg

Invité à l’African Cristal Festival, l’ancien Premier ministre du Bénin, Lionel Zinsou, a parlé d’afro-optimisme, le fil rouge de cette 5e édition. Pour lui, «il faut que l’on soit fier de ce que l’on est» (Ph. Mokhtari)

Nous entendons partout que l’Afrique est l’avenir du monde. Impensable il y a seulement dix ans. Mais les atouts du continent peuvent nous permettre d’y croire. Sauf que la réalité est qu’une bonne majorité des populations africaines vit encore sous le seuil de pauvreté. Moins de deux dollars par jour et par personne.

C’est de cette réalité notamment que débattent les professionnels de la publicité, de la production et des médias pour le 5e African Cristal Festival, organisé à Marrakech. Il faut aussi composer avec la masse importante de jeunes, qui veulent travailler, consommer, vivre et y croire.

L’Afrique est multiple. Et ses 54 Etats ont chacun des réalités différentes. Entre diversité de cultures et de langues, une communication réussie doit aussi être épicée de tendances occidentales. Florence de Bigault, qui dirige l’Ipsos Africap, dresse un portrait des consommateurs africains, qui échappent aux outils de segmentation habituels.

Les données des sondages, liées essentiellement à l’équipement et à la vie des gens, permettent plutôt de s’appuyer sur des variables d’analyse intéressantes pour que notamment une marque sache mieux qualifier son offre ou fidéliser ses clients.
Les consommateurs africains doivent être, comme les autres, abordés dans toutes leurs diversités. «La consommation moderne n’a pas supplanté les réseaux traditionnels ou circuits de proximité en Afrique», explique-t-elle. «L’intelligence de l’informel de la distribution intéresse même les marques».

Les données comportementales offrent donc une meilleure vision, plus fine et ciblée, de consommateurs qui sont toujours plus informés. Mais s’ils peuvent facilement savoir ce qui se passe dans le monde, les Africains veulent surtout être informés de ce qui se passe près de chez eux. Là, règne encore un grand vide. Entre médias qui parlent de l’Afrique tout en vivant sur d’autres continents ou médias locaux aux discours trop politiquement corrects, le citoyen ne reconnaît pas assez ou pas du tout sa propre réalité.

De l’afro-optimisme au programme

Le mot d’ordre de ce 5e African Cristal Festival, organisé par Cristal events et dont L’Economiste est partenaire, a été de renforcer la coopération entre médias et monde de la com. Surtout qu’ils ont besoin l’un de l’autre. Autre fil rouge, celui de l’afro-optimisme. Comme l’a souligné l’ancien Premier ministre du Bénin, Lionel Zinsou, «pour avoir une projection optimiste de l’avenir, il faut que l’on soit fier de ce que l’on est. Notre continent a de nombreuses sources de richesses et de créativité», défend-il.

«D’autant que l’Afrique est pionnière, dans l’usage et le développement, de toute une série de technologies, comme les énergies renouvelables au Maroc. Des solutions innovantes qui n’appartiennent à personne d’autre». Alors le regard extérieur doit changer, comme l’a fait la Chine, qui considère aujourd’hui l’Afrique comme un grand marché de consommateurs et un partenaire.

Le Maroc ayant, de plus, une place centrale dans ces investissements chinois. «La racine de l’afro-optimisme est que le continent va s’enrichir, en terme de nombre d’habitants, d’une Europe à chaque nouvelle génération, qu’il faudra nourrir, loger, vêtir, soigner…». Autant de nouveaux consommateurs pour les marques, les régies pub, les diffuseurs et annonceurs, les médias et les influenceurs digitaux.

L’événement est un moment d’échange d’idées et d’expériences pour apprendre à ne plus opposer le marketing à la diversité africaine, mais viser un marketing innovant et stimulant pour les marques locales et continentales. Les médias se devant également de zoomer sur les individus et leurs réalités, et pour tous de bien maîtriser la transformation digitale.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc