Habillage_leco
Entreprises

Dolidol consolide son réseau de distribution

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5020 Le 10/05/2017 | Partager
Plus de 1.000 revendeurs et tapissiers bénéficient de sa couverture médicale
L’entreprise compte affecter 0,5 à 1% de son chiffre d’affaires à l’opération
jalil_skali_dg_de_dolidol_020.jpg

«L’assurance médicale Taamine Sihi Dolidol sera opérationnalisée en partenariat avec Saham Assurance dès juin prochain», annonce Jalil Skali, DG de Dolidol (Ph. Jarfi)

Les industriels rivalisent de plus en plus d’ingéniosité dans le déploiement de leur stratégie RSE et politique de fidélisation client. C’est dans cet esprit que Dolidol (spécialiste de la mousse polyuréthane, literie et ameublement) annonce le lancement d’un programme de couverture médicale pour ses clients revendeurs et tapissiers.

Près de 80% des ventes de Dolidol passent par ce réseau de revendeurs. «Nous nous appuyons en grande partie sur ce réseau, qui compte près de 1.000 revendeurs et tapissiers», explique Jalil Skali, directeur général de Dolidol. L’assurance médicale «Taamine Sihi Dolidol» sera prise en charge par Dolidol. Elle permettra aux distributeurs et tapissiers de la marque, ainsi qu’à leurs familles, de bénéficier de prestations médicales (couverture des frais d’hospitalisation, honoraires de consultations médicales, frais pharmaceutiques…).

Pour l’industriel, les conditions d’accès au programme vont dépendre du volume d’affaires (nombre d’unités vendues). «Cela dépendra de la catégorie de produits distribués (matelas, salon…)», tient à préciser le management. N’empêche que le groupe attend de leur part un chiffre d’affaires qu’il juge «suffisant»… Plus de 90% de son portefeuille revendeurs et prescripteurs bénéficiera du programme.

Le programme entrera en application à partir du 1er juin. Cependant, le coût réel de l’opération n’a pas été indiqué. «Il faudrait attendre qu’on fasse au moins 12 mois pour avoir le coût réel du programme», annonce Anass Moutaoukil, directeur général adjoint de Dolidol. Pour l’heure, le programme cible plus de 1.000 revendeurs de produits d’ameublement, tapissiers... Plus précisément des clients fidèles, «qui commandent un minimum de chiffre d’affaires de façon régulière», explique Anass Moutaoukil. Et d’ajouter : «pour être éligible au programme, un revendeur doit réaliser un chiffre d’affaires d’environ 50.000 DH/mois».

Dolidol réalise un chiffre d’affaires qui avoisine le milliard de DH. Pour le financement de l’opération, l’entreprise table sur une mobilisation de 0,5 à 1% de son chiffre d’affaires. L’industriel compte, à terme, dupliquer le programme en Côte d’Ivoire et dans d’autres pays, où il compte s’implanter au plus tard fin 2018, début 2019.  Dolidol est une filiale du groupe Palmeraie Industrie & Services. Le groupe a annoncé, il y a quelques mois, un plan de développement de 3 milliards de DH, baptisé «Cap 2020».

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc