Habillage_leco
Competences & rh

Le réseau s’étend en Afrique

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5019 Le 09/05/2017 | Partager
Medersat.com est présente au Sénégal, Mali, Congo et bientôt au Rwanda
L’innovation, les langues et l’IT sont au cœur de la stratégie
mohammed_ould_dada_019.jpg

Mohammed Ould Dada, directeur du programme Medersat.com de la Fondation BMCE Bank pour l’éducation et l’environnement (Ph. M.O.D.)

- L’Economiste: Vous expérimentez différentes approches innovantes d’apprentissage. Quelles sont celles qui sont aujourd’hui inscrites dans votre programme?
- Mohammed Ould Dada:
Celle des langues déjà. Nous enseignons trois langues à nos enfants, à savoir l’arabe classique, l’amazigh et le français. Nous commençons par les accueillir avec leur langue maternelle (amazigh ou arabe dialectal), et au fur et à mesure, nous leur apprenons les autres langues qui sont l’arabe et le français. Nous expérimentons actuellement l’apprentissage du mandarin dans trois établissements. Par cela, nous voulons démontrer qu’un enfant, à son plus jeune âge, est capable d’assimiler plusieurs langues de manière simultanée sans aucun problème. Nous avons également généralisé l’enseignement du français et de l’amazigh de la classe préparatoire (CP) jusqu’à la dernière du primaire (CE6). Nos élèves suivent aussi des cours de mathématiques et des sciences en français, à raison d’une séance par semaine.
Par ailleurs, nous utilisons les nouvelles technologies dans nos enseignements. Chacune de nos écoles dispose d’une salle numérique et plusieurs classes sont dotées de tableaux interactifs.

- Qu’est-ce qui fait que votre modèle marche mieux que d’autres?
- Notre objectif est de faire de nos établissements des unités de production de qualité et nous investissons dans ce sens. Notre façon de manager est plutôt différente. Nous n’avons pas de directeur d’établissement. Ce sont les enseignants qui désignent un de leurs collègues pour être coordinateur de l’école. De ce fait, ils ne sont plus assujettis à une hiérarchie qui peut être, dans certains cas, pesante. Nous faisons confiance à nos ressources humaines. Elles sont libres d’innover et de choisir leurs propres méthodes d’enseignement du moment que le programme préétabli est suivi.

- Comptez-vous élargir davantage votre réseau?
- Aujourd’hui, nous couvrons 12 régions du Royaume de Tanger à Dakhla. Nous souhaitons d’abord réaménager les établissements existants, et ensuite ouvrir de nouvelles écoles. Cependant, dans le cadre du renforcement des liens entre le Maroc et l’Afrique, le réseau Medersat.com s’étend sur le continent. Nous sommes déjà présents dans trois pays à savoir: le Mali, le Sénégal et le Congo et nous construisons une 4e école au Rwanda.
 Propos recueillis par
Tilila EL GHOUARI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc