Habillage_leco
Régions

Fès livre les secrets des chefs étoilés

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5013 Le 28/04/2017 | Partager
Christian Têtedoie, guest-star du Festival de la diplomatie culinaire
Déguster la gastronomie des Palais jusqu’au 30 avril
christian_tetedoie_faouzi_skali_013.jpg

Christian Têtedoie, président des Maîtres cuisiniers de France, et Faouzi Skali (Ph. YSA)

Il a servi les présidents français Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand. Aujourd’hui, chef étoilé, meilleur ouvrier de France, et compte une dizaine de restaurants à travers le monde, dont  deux ouvriront bientôt en Chine et au Cambodge. Il s’agit de Christian Têtedoie, l’invité d’honneur de la 2e édition du festival de Fès de diplomatie culinaire qui s’est ouvert jeudi et se poursuivra jusqu’au 30 avril, avec la participation de chef cuisinier de renommée internationale.

Y figurent notamment les Espagnols Kadice Brun et Juan Miguel Fernandez Garcia, l’Italienne Stephania Barzini ou encore la Marocaine Najat Kanaache. Tous ont tenu à rencontrer les stagiaires de l’Institut technologique du tourisme de Fès. «C’est une occasion de partager les expériences d’un métier porteur et tirer vers le haut le secteur du tourisme», indique Lhadi El Mernissi, président de l’Association régionale des propriétaires des établissements touristiques. Même son de cloche auprès de Karima El Aouni, directrice de l’Institut des métiers d’hôtellerie, pour qui «cette rencontre marquera le cursus des stagiaires de son établissement qui cherche à se positionner en termes de qualité».

Lors de la cérémonie d’ouverture du festival, Christian Têtedoie a raconté son parcours émaillé de belles réussites et rencontres. Le professionnel qui a eu «l’honneur de servir les présidents français Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand, est aujourd’hui une adresse incontournable à Lyon. Il est élu Meilleur Ouvrier de France en 1996, et obtient un Macaron par le Guide Michelin en 2000.

En 2011, il devient président de la plus importante des associations de Chefs, celle des Maîtres cuisiniers de France. Une envie d’ouvrir sa cuisine à tous et de partager son amour de la gastronomie font de Christian Têtedoie un chef dynamique et particulièrement humain. C’est cette qualité que retiennent d’ailleurs les stagiaires de l’Institut hôtelier de Fès. Même admiration pour Stephania Barzini qui détient la première école de «cuisine de maison» en Italie, et Juan Miguel Fernandez Garcia qui représente la ville de Huelva, capitale de la gastronomie espagnole au titre de 2017.

Pour Faouzi Skali, initiateur du Festival de la diplomatie culinaire, «l’art culinaire est fédérateur. L’événement qui réunit des partenaires de renom comme la mairie et l’Institut française de Fès, met en relation la gastronomie marocaine avec les autres gastronomie du monde». Organisé sous  le thème: «Diplomatie culinaire dans le monde méditerranéen: les recettes de Ziryâb», cette 2e version s’appuie sur un concept d’une grande originalité qui consiste à mettre les arts culinaires au cœur du dialogue et des échanges interculturels. Elle coïncide avec le début de la visite royale à Fès.

De notre correspondant,
Youness SAAD ALAMI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc