Habillage_leco
Entreprises

Ciment: Les opérateurs remontent la pente

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5006 Le | Partager
La baisse des ventes s’atténue à 0,74% à fin mars
Le déblocage gouvernemental soulage les industriels
baisse_cimment_006.jpg

Est-ce le début d’une relance? Les dernières statistiques du ministère de l’Habitat laissent présager un début de reprise dans le secteur du BTP. Les ventes de ciment ont en effet atteint au mois de mars -0,74%. Ce qui est non négligeable vu les contre-performances des 4 derniers mois: -9,94% (février), -4,08% (janvier), -12,46% (décembre), -3,54% (novembre).

Sur tout le trimestre, cependant, l’industrie cumule une baisse de 4,74% des ventes en comparaison à la même période en 2016. Si les mois précédents, la méforme commerciale du secteur pouvait être justifiée par les mauvaises conditions climatiques, cet argument ne tient plus la route en mars. Par contre, la transition gouvernementale qui a été effectuée au cours de mars a permis de remonter le moral des patrons. Les professionnels du bâtiment espèrent voir les ventes grimper, même timidement. «Nous sommes optimistes», soutient Ahmed Oussaid, conseiller technique auprès de l’Association marocaine de l’industrie du béton. La morosité que traversent les promoteurs a aussi pesé sur les ventes de ciment.

Toutefois, quelques régions affichent des chiffres positifs. Il s’agit des régions de Fès-Meknès (+19,13%), Souss-Massa (12,78%), Guelmim-Oued Noun (+7,74%), Béni Mellal-Khénifra (+4,43%), Dakhla-Oued Ed-Dahab (+27,68%). Parmi les régions les plus dynamiques figure celle de Dakhla-Oued Ed-Dahab qui a enregistré sa plus faible performance des 7 derniers mois en décembre dernier, avec une croissance de 26,81%.

Les ventes de ciment dans la région de Béni Mellal-Khénifra ont grimpé avec l’adoption, début mars, du plan de développement de la région: 1.682 projets retenus dont un centre hospitalier universitaire (CHU), une faculté de médecine, un musée national du tapis, le géo-parc de M’Goun, le dino-parc ou encore un stade de football. Le budget retenu dans le cadre de ce plan de chantiers prioritaires est de 36,3 milliards de DH. La région a consommé plus de 75.000 tonnes de ciment.

Les zones de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Rabat-Salé-Kénitra, Casablanca-Settat, Marrakech-Safi ont contribué à plus de 58-59% de la consommation de ciment. Cependant, la baisse des ventes y a été moins forte qu’en février: Tanger-Tétouan-Al Hoceima (-7,7% contre -15,25% en février), Rabat-Salé-Kénitra (-1,75% contre -11,81% en février), Casablanca-Settat (-2,08% contre -15,97%) et Marrakech-Safi (-8,28% contre -15,56%).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc