Habillage_leco
Entreprises

Cloud: Les ambitions d’Oracle

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5005 Le 18/04/2017 | Partager
Soutenir les entreprises marocaines dans la bataille du data
Et accompagner la transformation digitale du secteur public
si_mohamed_said_cloud_005.jpg

«Aujourd’hui, il est possible de créer des applications qui vont générer du business et permettre de créer des entreprises, une sorte de démocratisation de ce qui se fait dans la Silicon Valley», souligne Si Mohamed Said, directeur marketing régional Applications d’Oracle pour la région ECEMEA (Ph. Mokhtari)

L’adoption du digital en entreprise est désormais une réalité. Le digital bouscule tous les secteurs d’activité en insufflant de nouveaux modèles économiques, de nouveaux processus métier et de nouvelles décisions, le tout grâce à des applications d’entreprise nouvelle génération et à la simplicité offerte par le cloud. Comme dans le reste du monde, le marché du cloud d’infrastructure prend son envol au Maroc aussi.

Si on évalue la taille du marché IT au Maroc à 1,1 milliard de dollars réparti entre le software et le hardware, on observe que les investissements dans le matériel déclinent là ou ceux dans le software sont en hausse et notamment pour le cloud, indique Si Mohamed Said, directeur marketing régional Applications d’Oracle pour la région ECEMEA (l’Europe centrale et de l’est, le Mena et l’Afrique). L’entreprise, qui connaît la croissance la plus rapide dans l’industrie du cloud dans le monde, était présente à IDC CIO Summit francophone Africa qui s’est tenu la semaine dernière à Marrakech.

Une occasion pour rappeler le bond spectaculaire -89%- de ses ventes pour le cloud dans la région ECEMEA pour le géant américain et présenter aux entreprises  les opportunités offertes par ses plateformes cloud (Paas) et les applications cloud (SaaS), et comment elles peuvent transformer leur business. Pour Si Mohamed  Said, la guerre ne se joue pas sur le nombre d’usines, le nombre de machines,… mais la bataille se fait sur la data, sur la capacité de l’entreprise à récolter et analyser les données qui arrivent de partout, puis à  les transformer en informations pertinentes.

L’entreprise qui gagne est donc celle qui a la plus grande capacité à capter les données, celle la plus apte à détecter les signaux importants, à analyser les données et à intégrer de l’intelligence à ces données pour les rendre pertinentes et devenir des aides à la décision pour générer des actions.  Passer d’un environnement où on achète des logiciels à un environnement où on développe du service représente un potentiel énorme pour le Maroc.

«Ces nouveaux outils changent la manière dont on travaille, et aujourd’hui, il est possible de créer des applications qui vont générer du business et permettre de créer des entreprises, une sorte de démocratisation de ce qui se fait dans la Silicon Valley, souligne Said. Présente au Maroc depuis 10 ans, Oracle a ouvert en 2016 un bureau à Casablanca, avec déjà plus de 50 collaborateurs et a de fortes ambitions pour le Maroc.

Pour Oracle, le Royaume représente un potentiel important, puisque comme dans de nombreux pays, la transformation digitale des entreprises est en marche. Et l’adoption du cloud représente une véritable opportunité économique pour développer la dynamique et la compétitivité des entreprises. Oracle mise aussi sur la transformation digitale du secteur public qui souhaite aller vers les smart government, smart city pour mieux gérer l’administration et apporter un meilleur service au citoyen.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc