Entreprises

LafargeHolcim érige un centre pour l’innovation

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:4992 Le 30/03/2017 | Partager
Le groupe s’offre un Smart Construction Lab pour y développer de nouveaux produits
Le SCL qui a une vocation africaine a mobilisé un investissement de 35 millions de DH
lafrageholcim_092.jpg

Avec son Smart Construction Lab, LafargeHolcim Maroc se dote d’un centre pour l’innovation et la recherche qui ambitionne de couvrir, outre le Maroc, les pays de l’Afrique subsaharienne (Ph. LafargeHolcim)

LafargeHolcim Maroc veut confirmer son ambition de contribuer significativement au développement du secteur de la construction au Maroc et en Afrique subsaharienne francophone. Il vient, pour ce faire, de se doter d’un centre d’innovation et de recherche. Le Smart Construction Lab (SCL) qui est, comme nous l’annoncions dans notre édition du 29 mars 2017, le 8e centre d’innovation du groupe LafargeHolcim, a tout récemment été inauguré par Saâd Sebbar président de la région Afrique Moyen-Orient du groupe LafargeHolcim et Hassan Ouriagli, PDG de la Société nationale d’investissement.

Situé à Bouskoura sur une surface de 4.000 m², le SCL a nécessité un investissement de 35 millions de DH. Il doit permettre de concevoir des solutions constructives innovantes qui répondent aux besoins du marché local et du marché africain «L’innovation est au cœur de notre stratégie et le Smart Construction Lab à Casablanca va permettre d’accélérer le développement de produits à valeur ajoutée, de services et de systèmes constructifs innovants qui répondent aux enjeux majeurs de la construction, tels que l’urbanisation croissante, l’efficacité énergétique du bâtiment, la durabilité des infrastructures…», soutient Marcel Cobuz,  administrateur DG de LafargeHolcim.

Outre la conception de solutions de construction innovantes, le centre a pour vocation de développer des partenariats avec des startups, universités et écoles supérieures pour la promotion de la R&D et le renforcement de passerelles avec les professionnels de la construction mais aussi de service de centre pour la formation des clients et artisans dans le but d’améliorer la mise en œuvre et la maîtrise des nouvelles solutions. Justement, LafargeHolcim Maroc a déjà noué des partenariats avec plusieurs institutions parmi lesquelles l’Ecole nationale d’architecture, l’Ecole Hassania des travaux publics, l’université Euromed de Fès ou encore le Laboratoire public des études et essais (LPEE) et le Cerib (France).

Le centre jouera également le rôle d’incubateur de société. Deux startups qui travaillent sur l’utilisation des matériaux recyclés issus notamment de la construction, pour réaliser avec eux des essais de prototypes ont d’ailleurs été sélectionnées.
Sur le plan opérationnel, le Smart Construction Lab regroupe plusieurs unités à services diversifiés. Il dispose de plusieurs laboratoires pour la conception et essais de prototypes, d’un auditorium de 70 places, de salles de formation et  d’un showroom extérieur et intérieur. Le centre abritera une équipe pluridisciplinaire de 50 ingénieurs, architectes et techniciens de la construction ainsi que les équipes marketing de LafargeHolcim Maroc.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc