Habillage_leco
Entreprises

Bilan mitigé chez Taqa

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4987 Le 23/03/2017 | Partager
Un chiffre d’affaires en baisse de 9,4%
Le résultat d’exploitation en recul de 3,4%
En revanche, le résultat net part du groupe croît de 1,3%
bilan_taqa_087.jpg

 Taqa Morocco affiche des indicateurs d’exploitation négatifs par rapport à l’année précédente: un chiffre d’affaires en baisse de 9,4%, un Ebitda en recul de 2,7% et un résultat d’exploitation négatif de 3,4%

Taqa Morocco a réalisé un chiffre d’affaires de 8 milliards de DH en 2016. Mais le business a enregistré une contre-performance de 9,4% par rapport à l’exercice précédent (CA de 8,8 milliards de DH en 2015). En revanche, le résultat net part du groupe est en progression de 1,3%. A l’origine de ces chiffres contrastés, la conjugaison de plusieurs facteurs: des cours favorables du charbon, qui enregistre une baisse du prix à l’achat de 14% sur le marché international. S’y ajoute une amélioration du résultat financier due à une maîtrise des charges d’intérêt ainsi qu’une optimisation des placements des excédents de trésorerie et des charges d’intérêt sur emprunts.

Cela s’explique aussi par l’amélioration des taux de disponibilité des unités de production (taux global de 92,5%). En 2014, Taqa Morocco a réalisé l’extension de sa centrale thermique de Jorf Lasfar avec deux unités de production supplémentaires (Jlec 5 et 6 d’une capacité de 700 MW), passant à 6 unités. L’extension a porté sa capacité globale à 2.056 MW. Pour l’exercice 2016, les unités 1 à 4 ont enregistré une amélioration de 2 points de leur disponibilité (91,1% en 2015 contre 93,1% en 2016). Quant aux nouvelles unités 5 et 6, elles ont enregistré un taux de disponibilité de 91,3%.

Performance jugée raisonnable, «compte tenu de la réalisation de révisions mineures opérées sur l’unité 5, en application du plan de maintenance», soutient le groupe. En 2016, Taqa Morocco a poursuivi sa politique de maîtrise des coûts. Celle-ci a contribué à la progression de son taux de marge opérationnelle consolidée (32% contre respectivement 30% en 2015). Il en a été de même pour le taux de marge d’exploitation, qui s’est apprécié de 1,1 point (16,9% contre 15,8% en 2015). «Ceci est principalement dû aux efforts d’amélioration de la productivité opérationnelle réalisée au cours de cet exercice», précise le management. Le conseil d’administration a pris la résolution de distribuer un dividende de 37 DH/action.

Ce qui représente une augmentation de 23% par rapport à 2015, soit un rendement de 4,7% de l’action. «Les dividendes seront mis en paiement au plus tard le 25 juillet prochain», précise le management.
Créée en 1997, Taqa Morocco couvre environ 50% de la production nationale d’électricité. L’entreprise fait partie des principaux fournisseurs de l’Office national d’électricité et d’eau potable (ONEE). Avec ses six unités de production de Jorf Lasfar en tout, la filiale d’Abu Dhabi National Energy Company est l’une des plus grandes centrales thermiques à charbon indépendante de la région Mena. Elle emploie plus de 480 salariés.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc