Habillage_leco
Economie

Reboisement: Trois régions primées

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:4986 Le 22/03/2017 | Partager
Fès, Tanger et l'Oriental ont réussi à planter 1,5 million d'arbres en une journée
Les Eaux et Forêts en croisade pour leur stratégie «bois énergie»
Vers une alternative de remplacement par d’autres combustibles

Bingo pour Fès-Meknès, Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et l’Oriental. Ces trois régions ont été primées lors de la Journée internationale des forêts célébrée ce mardi à Agadir. Elles se sont placées dans les trois premiers rangs car ayant réalisé les meilleures performances lors de l’initiative «plantation d’un million d’arbres forestiers en une journée». L'opération avait été, pour rappel, lancée par le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) concomitamment aux déroulements des négociations de la COP22 en novembre dernier.

Une initiative de reboisement qui a permis de planter 1,5 million de plants forestiers au niveau national en une seule journée. La politique de reboisement au Maroc destinée à la réhabilitation des écosystèmes forestiers contribue directement à la lutte contre l’érosion. Une action qui améliore aussi la production de bois, de fourrage dans les zones adaptées et à l’amélioration des conditions de vie des populations locales en général.

L'opération fait partie d'une mission plus large, celle de reboiser 600.000 ha à l’horizon 2024 dans le cadre du Programme décennal 2015-2024. Il s'agit de mettre en place des projets participatifs qui tiennent comptes des besoins des populations locales et des impératifs de la préservation et de la reconstitution des forêts.

Par ailleurs, le bois en tant que source d’énergie renouvelable majeure pour la planète est le cheval de bataille des Eaux et Forêts dont la stratégie est ambitieuse. Elle est axée sur la rationalisation de la consommation du bois-énergie, l’augmentation des ressources et la promotion des solutions alternatives de remplacement du bois par d’autres combustibles. Dans les grandes lignes, il est également prévu de renforcer la protection des ressources forestières et de la recherche-développement en bois-énergie.

Pour rappel, la célébration de la Journée internationale des forêts a eu lieu parallèlement à la tenue de la 5e édition de la semaine forestière méditerranéenne (V SFM) qui se poursuit jusqu’au 24 du mois en cours. La cérémonie a été présidée par Abdeladim Lhafi, haut-commissaire aux Eaux et Forêts qui comptait parmi ses invités, Michael George Hage, représentant de la FAO au Maroc, Santa Maria Catalina, représentante de la Convention sur la diversité biologique, et Ismail Belen, président du Comité des questions forestières méditerranéennes de la FAO «Silva Mediterranea».

Chiffres impressionnants

7 milliards de DH, c’est ce que génère annuellement le secteur forestier. Et ce, sans tenir compte des services environnementaux encore non évalués, au profit des populations usagères qui représentent la moitié de la population rurale nationale. Ce secteur offre 8 à 10 millions de journées de travail par an, soit l’équivalent de 50.000 emplois permanents. II participe à hauteur de:
- 30% des besoins de bois d’œuvre et d’industrie: 600.000 m3/an.
- 18% du bilan énergétique national, avec 11 millions de m3/an, soit 4 millions de tonnes équivalent pétrole.
- 17% des besoins du cheptel, soit l’équivalent de 15 millions de quintaux d’orge.
- Les forêts de chêne-liège fournissent 4% de l’offre mondiale de liège.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc