Entreprises

ANP: Les projets structurants de 2017

Par Amin RBOUB | Edition N°:4983 Le 17/03/2017 | Partager
Un budget global de 5 milliards de DH en 5 ans
Ports de Casablanca, Kénitra, Safi... Les chantiers prioritaires

«L’année 2017 sera marquée par le lancement de nouveaux projets structurants de développement», a annoncé récemment le management de l’Agence nationale des ports. Kénitra Atlantique,  nouveau port de Safi, Nador West Med, port de pêche à Casablanca, poste GPL à Mohammedia... sont autant de gros chantiers programmés cette année. La particularité de ces projets est qu’ils marquent le démarrage d’un quinquennat (2017-2021) qui porte sur le renforcement et la modernisation de l’infrastructure portuaire.

Le budget global est de l’ordre de 5 milliards de DH sur 5 ans, dont plus de 2,5 milliards doivent être débloqués en 2017.  «Le programme de développement de l’Agence pour le prochain quinquennat intervient dans un contexte marqué par de profondes mutations institutionnelles et économiques qui préfigurent, à moyen terme, l’évolution du secteur portuaire et l’organisation actuelle de la structure de pilotage», a tenu à préciser Nadia Laraki, directrice générale de l’ANP lors du dernier conseil d’administration.

PSA, élément déclencheur

A Kénitra, il est programmé d’accélérer le chantier du port de Kénitra, de manière à pouvoir accompagner l’entrée en production de l’usine PSA. L’arrivée de cette dernière a été un élément déclencheur du grand chantier du port de Kénitra. Comme le site industriel a une vocation à l’export, une bonne partie des flux sera orientée vers des enceintes portuaires. Au départ, la majorité des flux transitera par TangerMed. Mais le passage par Tanger sera provisoire, le temps que le port de Kénitra soit complètement opérationnel.

Pour le cas de Casablanca, l’ANP a programmé une série de chantiers structurants. Parmi eux, la réalisation de l’ouvrage de raccordement de la composante maritime de la desserte nord du port de Casablanca. A lui seul, ce site bénéficiera d’un budget de 180 millions de DH. Parallèlement, l’ANP devra poursuivre cette année la réalisation de grands projets d’infrastructures. Au centre-ville (au niveau de la gare Casa-Port), l’accent sera mis sur le méga-projet de Wessal Capital avec la marina non loin de l’enceinte portuaire. Sur ce chantier structurant, il est prévu d’aménager un terminal de croisières, un chantier naval, le transfert du port de pêche... A terme, l’ensemble de ces projets permettra une restructuration totale et une réhabilitation de l’intégralité de la zone portuaire (marina, ancienne médina, hôtels...). L’ANP prévoit cette année la construction d’un poste GPL au niveau du port de Mohammedia, ainsi que le confortement d’ouvrages de protection et d’infrastructures d’accostage auprès de l’ensemble des ports.

Du point de vue du trafic, les prévisions de l’ANP (hors TangerMed) s’établissent à 79,3 millions de tonnes. Soit une progression de 3,8% par rapport aux prévisions de réalisation de l’an dernier. Sur un tout autre registre, l’année en cours devra enclencher une nouvelle culture de gouvernance et de performance dans les services portuaires. Ce qui passe par la promotion du régime des concessions, les modes d’exploitation, la dématérialisation des process ou encore la compétitivité et le rapport qualité/prix.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc