Régions

Un troisième hôpital de proximité pour Berkane

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:4980 Le | Partager
Il sera réalisé à Ahfir, pour un budget de 50,6 millions de DH
Offrant 45 lits, il sera opérationnel d’ici fin 2018
hopital_berkane_080.jpg

Un nouveau centre de santé est également opérationnel depuis vendredi dernier à Ahfir. Avec ces deux projets, l’offre hospitalière à Berkane monte à 241 lits (Ph. AK)

L’infrastructure hospitalière de la province de Berkane se renforce par un troisième hôpital local de proximité à Ahfir. Un projet qui tombe à point nommé, pour renforcer une offre hospitalière en manque de coordination administrative. Le nouvel hôpital local d’Ahfir sera étalé sur une superficie de 3,3 hectares (dont 6.555 m2 couverts) et nécessitera une enveloppe de 50,6 millions de DH. Il sera composé d’un département ambulatoire et d’un plateau technique. Ce dernier est constitué d’une salle d’opération, une salle d’accouchement, une salle de radiologie, une salle d’échographie, un centre de stérilisation et paillasses de laboratoire pour la biochimie, ainsi que des services d’hématologie, de sérologie et de microbiologie. Au total, 45 lits d’hospitalisation seront créés. Cet hôpital ouvrira ses portes d’ici fin 2018, puisque le délai d’exécution des travaux est fixé à 18 mois. Suivra la phase d’équipement en matériel médical pour laquelle six millions de DH ont été débloqués.

Dans le souci d’alléger la pression sur cet hôpital, un nouveau centre de santé urbain est opérationnel depuis le début de cette semaine. Il a été inauguré, vendredi dernier, par le wali de la région, le gouverneur de la province de Berkane et le président du Conseil régional de l’Oriental. C’est le fruit d’un partenariat entre le ministère de la Santé et l’Initiative nationale de développement humain, qui se sont départagés les deux millions de DH nécessaires à sa réalisation. «L’amélioration de l’offre médicale reste une priorité pour les autorités locales, qui multiplient les actions pour assurer des services de qualité pour toutes les localités qui longent le tracé frontalier entre le Maroc et l’Algérie», souligne Abdelhak Haoudi, gouverneur de la province de Berkane.

Avec ces deux infrastructures, la province de Berkane augmentera son offre hospitalière à 241 lits: 136 lits à l’hôpital Edderraq de Berkane, 60 lits à l’hôpital local de Saïdia et 45 pour le nouvel hôpital d’Ahfir. De même la province compte plus de 80 cabinets médicaux, une centaine de pharmacies, une trentaine de centres de santé, dont 50% en milieu rural. En somme, un schéma provincial équilibré en offre de soins.
Pour le moment, plusieurs acteurs associatifs pointent du doigt la gestion des hôpitaux Edderraq de Berkane et local de Saïdia. En dépit de la centaine de millions de dirhams déboursés par l’Etat pour assurer une meilleure couverture sanitaire à Berkane et Saïdia, les habitants de ces deux villes se plaignent de la qualité des services et de l’accueil.

De notre correspondant,
Ali KHARROUBI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc