Habillage_leco
Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:4979 Le 13/03/2017 | Partager

■ Irak: Une partie de l’ouest de Mossoul reprise à Daech
Près d’un tiers de la partie ouest de Mossoul a été repris aux djihadistes de l’organisation Etat islamique (EI) par les forces irakiennes. Ces dernières avaient lancé une offensive le 19 février dernier. Depuis, en progressant à partir du sud de la ville en question qui constitue l’un des fiefs de Daech, elles sont parvenues à reprendre plusieurs quartiers à l’organisation terroriste.
Une avancée qui représente la seconde phase de l’opération de l’armée irakienne, soutenue par la coalition internationale sous commandement américain, qui a débuté le 17 octobre dernier. L’opération a déjà permis la libération de la partie est de la ville. Cependant, la reprise de la rive ouest, au sein de laquelle se concentrent plus de 750.000 civils, est considérée par les autorités comme la bataille la plus délicate.

■ Elections françaises: Macron/Le Pen ex-aequo au 1er tour
D’après une nouvelle enquête BVA-Salesforce, Emmanuel Macron et Marine Le Pen seraient tous deux qualifiés pour le second tour des présidentielles avec le même score. En effet, le fondateur d’«En Marche!» vient de rafler deux points dans le sondage, le plaçant ex-aequo avec la présidente du Front national avec un score de 26%. Le politicien avait déjà progressé de trois points au cours de la précédente enquête BVA, parue le 4 mars dernier. Quant à François Fillon, il résiste encore puisqu’il a progressé d’un point. Néanmoins, avec 20% d’intentions de vote, il demeure clairement à la traîne et serait exclu du second tour.

■ Famine: L’ONU tire la sonnette d’alarme
Le monde fait face à sa pire crise humanitaire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Un message pour le moins inquiétant que les Nations unies viennent de lancer dans une déclaration prononcée devant le Conseil de sécurité de l’organisation par son secrétaire adjoint aux affaires humanitaires, Stephen O’Brien. L’ONU prévient ainsi que plus de 20 millions d’individus sont menacés partout dans le monde par des risques de malnutrition et de famine. C’est notamment le cas au Yémen, au Nigéria ou encore en Somalie, des pays tous en proie à des conflits armés. L’organisme a réclamé 4,4 milliards de dollars à la communauté internationale d’ici juillet prochain pour éviter la catastrophe.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc