Habillage_leco
Entreprises

Comment promouvoir autrement le made in Maroc

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4979 Le 13/03/2017 | Partager
Un taux d’adhésion à Maroc Export de plus de 54% en 2016
made_in_morroco_071.jpg

A l’instar de l’offensive des investissements marocains et de la vision royale, l’essentiel (52%) de l’offre exportable made in Maroc trouve des débouchés en Afrique subsaharienne

Face aux enjeux de compétitivité sur le marché international, Maroc Export s’engage à promouvoir davantage l’offre exportable et faire valoir le positionnement du «made in Maroc». «La promotion du label Maroc n’est pas un simple slogan, mais plutôt un objectif stratégique», affirmait le Souverain, lors de la 1re conférence des ambassadeurs.
Héritier depuis 2010 de l’ex-Centre marocain de promotion des exportations (CMPE), Maroc Export est chargé de la promotion des exportations des produits industriels, des services ou autres qui ne relèvent pas de la compétence d’autres administrations ou organismes. En tant qu’animateur de l’écosystème de la promotion commerciale à l’international, l’organisme s’inscrit dans une nouvelle dynamique.

Entre 2015 et 2016, l’établissement public a enregistré une augmentation des participations d’entreprises à ses missions de l’ordre de 53,76%. La performance surpasse celle réalisée entre 2014 et 2015 (+48,67%). L’organisme de promotion des exportations relève aussi une intensification du recrutement des primo-bénéficiaires entre 2014 et 2016, soit 200 entreprises en moyenne/an. L’an dernier, Maroc Export a réalisé 142 actions promotionnelles en faveur de 20 secteurs d’activité,  sur 40 marchés et accompagné 626 exportateurs. Sur les 20 secteurs accompagnés en 2016, il y a eu un renforcement des actions en faveur de secteurs organisés en écosystème estimé à 55%. L’UE a concentré 31% de l’effort promotionnel, devant l’Afrique subsaharienne (26%), les marchés du Conseil de coopération du Golfe (CCG) avec 13% ou encore les pays d’Asie (8%).

Cependant, en termes d’affluence, l’Afrique subsaharienne a la cote. En effet, 52% des participations ont été enregistrées sur cette zone, qui est désormais la destination la plus prisée par les entreprises exportatrices pour leurs activités à l’international. Ces participations représentent plus du double de celles recensées sur l’Union européenne (20%).
«Cette performance confirme la dynamique amorcée il y a quelques années sur les marchés de l’Afrique subsaharienne», soutient le management de Maroc Export. Plus de 88% des entreprises participant aux opérations de Maroc Export proviennent des régions de Casa-Settat (72%), Rabat-Salé-Kenitra (10%)  et Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (6%). Le centre a développé un réseau de 65 partenaires à travers le monde (organismes de promotion du commerce, chambres de commerce et d’industrie, agences de promotion des investissements…) dont plus de 48% sont implantés en Afrique.

Le Centre du commerce international de Genève lui a attribué le score de 60,2%, pour sa performance. Une notation qui classe le centre en tête des organismes de promotion des exportations sur le continent. «Cette distinction est une responsabilité qui nous incite à maintenir notre niveau de performance, développer l’image de marque à l’international et maintenir la promotion du Label Made in Morocco», soutient Zahra Maafiri, directrice générale de Maroc Export.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc