Habillage_leco
Entreprises

Résultats Attijariwafa bank: 4,8 milliards de DH de bénéfices et chahuté en Bourse

Par Franck FAGNON | Edition N°:4976 Le 08/03/2017 | Partager
Les investisseurs espéraient plus que 12 DH de dividende par action
Les filiales étrangères compensent le ralentissement sur le marché marocain
Le parc client s'est renforcé de 500.000 nouvelles relations, à 8,4 millions
awb_resultats_076.jpg

La banque de détail à l'international a été le principal moteur des activités du groupe en 2016. Au dynamisme commercial dans les filiales subsahariennes s'ajoute une amélioration du risque

La Bourse espérait sans doute un peu plus que la proposition de dividende (12 DH par action) d'Attijariwafa bank après la publication des comptes 2016. Le titre affichait une baisse de 1,87% en séance mardi 7 mars, mais sur de faibles volumes. A la clôture, il limite sa baisse à 0,23% à 427 DH. La première capitalisation du secteur bancaire a annoncé un résultat net part du groupe de 4,8 milliards en hausse de 5,7%. La plus-value de 3,5 milliards de DH, suite à la vente de 39,6% de Wafa Assurance à la SNI, a propulsé le résultat net social à 6,9 milliards de DH, en hausse de 89%. Mais cela n'apparaît pas dans les comptes consolidés aux normes IFRS.

Dans le sillage de cette opération, les investisseurs espéraient un dividende un peu plus généreux. Le produit de cette cession ira renforcer les fonds propres (+15% à 47,4 milliards de DH à fin 2016) mais contribuera surtout à financer la croissance externe du groupe notamment l'acquisition de Barclays Egypte. Attijariwafa bank attend également les autorisations pour finaliser une prise de participation majoritaire dans Cogebanque au Rwanda.

Face au ralentissement sur le marché marocain, les activités à l'international ont été un soutien fort pour les résultats du groupe. Les bénéfices réalisés à l'étranger ont bondi de 26%. Ceci tient au dynamisme commercial surtout en Afrique subsaharienne, mais aussi à l'amélioration du risque. Les créances en souffrance ont diminué de 5% à 5,2 milliards de DH. Elles sont couvertes par 4,3 milliards de DH de provisions, soit un taux de couverture de 82%. Au niveau commercial, l'encours sain des crédits à la clientèle dans les filiales subsahariennes a augmenté de 15%. Il a marqué une hausse de 4% sur le marché tunisien. Les dépôts clientèle ont stagné dans ce pays alors qu'ils ont augmenté de 7% dans les pays subsahariens. Les activités hors du Maroc ont généré un produit net bancaire de 5,8 milliards de DH en hausse de 8%. Cette croissance a été soutenue à la fois par la marge d'intérêts (+8,2%) et la marge sur commissions (+5,4%).

resultats_awb_076.jpg

L'évolution de ces composantes est plus contrastée pour la banque au Maroc. Les revenus d'intérêt ont quasiment stagné (+0,3%) à 6,8 milliards de DH sous l'effet du ralentissement du crédit et du resserrement des marges d'intermédiation. Elle compense en partie ce coup de froid par une meilleure performance des commissions qui ont augmenté de 190 millions de DH en 2016 à 2,2 milliards de DH. Cette amélioration provient à la fois du recrutement de nouveaux clients, d'un meilleur équipement du parc et aussi d'une hausse des tarifs. Le maintien des résultats des activités de marché a permis de hisser les revenus de la banque au Maroc à 10,6 milliards de DH. Le chiffre d'affaires des sociétés de financement spécialisées a progressé de 4% à 2,3 milliards de DH alors que celui du pôle Assurance et Immobilier a enregistré une hausse de 2,5% à 1,4 milliard de DH.  

Le groupe a bouclé le premier exercice de mise en œuvre du plan d'entreprise «Energie 2020» sur un produit net bancaire de 19,7 milliards de DH en hausse de 3,6%. Les charges d'exploitation augmentent dans les mêmes proportions à 8,2 milliards de DH. Elles progressent à deux chiffres dans les sociétés de financement spécialisées et dans le pôle Assurance et Immobilier contre des hausses modérées à l'international et au niveau de la banque au Maroc. Le coefficient d'exploitation reste parmi les meilleurs du marché à 41,9%. A fin 2016, le groupe améliore le résultat brut d'exploitation de 3,4% à 10,5 milliards de DH.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc