Habillage_leco
Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:4973 Le 03/03/2017 | Partager

■ Zone euro: L’inflation a atteint l’objectif de la BCE
Portée par les prix de l’énergie, l’inflation dans la zone euro a atteint en février l’objectif de 2%, selon Eurostat. Ce taux est considéré par la Banque centrale européenne (BCE) comme un signe de bonne santé de l’économie. Car il correspond, selon elle, à la «définition de la stabilité des prix». L’institution basée à Francfort a maintenu pendant des mois ses taux d’intérêt à des niveaux historiquement bas. Elle a effectué des rachats massifs d’actifs afin d’injecter de l’argent bon marché dans le système et ainsi stimuler prêts et investissements. Ce qui par ricochet vise à redynamiser l’économie européenne.

■ Les opportunités de la transition énergétique
La transition énergétique offre des opportunités à l’industrie française. Pour cela, le Conseil général de l’économie (CGE), un organisme dépendant de Bercy, a mis jeudi en débat treize recommandations pour aider les industriels à les saisir. Parmi les créneaux les plus porteurs: «les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique des bâtiments et la gestion intelligente des réseaux électriques…». Le CGE recommande par exemple de bonifier de 10% à titre expérimental le crédit d’impôt recherche pour les PME et les ETI (entreprises de taille intermédiaire) du secteur des énergies vertes. Ou encore de créer des tranches de tarifs différents dans les appels d’offres publics en fonction des contenus carbone des équipements fournis.

■ Brexit: Les Lords ont désavoué Theresa May
Les Lords britanniques viennent d’approuver un amendement destiné à protéger les droits des trois millions de citoyens européens vivant au Royaume-Uni. Ce vote ne remet pas en cause le projet de loi autorisant l’activation de l’article 50 du traité de Lisbonne. Mais va retarder l’adoption de ce texte permettant de lancer la procédure de divorce d’avec l’Union européenne. Anticipant la rébellion de la chambre haute du parlement, la Première ministre britannique Theresa May a souligné qu’elle comptait toujours déclencher le Brexit avant la fin mars, quel que soit le vote des Lords.
■ Elections en Irlande du Nord
Les Irlandais du Nord ont voté, jeudi 2 mars, pour renouveler leur assemblée régionale sur fond de tensions. Cette élection anticipée a été provoquée par l’éclatement en janvier dernier de la coalition entre les deux principales formations politiques, le Parti démocratique unioniste DUP, favorable à l’union avec la Grande-Bretagne, et le Sinn Féin, partisan d’une réunification de l’Irlande. Les résultats ne sont pas attendus avant samedi au plus tôt.

■ Compromis sur la réforme du marché du carbone
Après la COP22 à Marrakech et en prélude de la COP23, les Etats membres de l’UE se sont mis d’accord sur la réforme du système européen d’échange de quotas d’émissions. Ce qui permet l’ouverture de négociations avec le Parlement européen sur le plus grand marché du carbone au monde. L’objectif partagé est d’améliorer l’efficacité du marché européen du carbone (dit SEQE, ou ETS selon son acronyme anglais), lancé en 2008. Mais qui n’a pas eu l’efficacité espérée, plombé notamment par un prix trop faible des émissions de carbone pour les industriels concernés.

■ Les banques françaises en grande forme
Les six premières banques françaises (BNP Paribas, Crédit Agricole Groupe, Crédit Agricole SA, Société Générale, BPCE, Crédit Mutuel-CM11, La Banque Postale) ont généré un total de 23,5 milliards d’euros de bénéfices nets l’an passé, soit 660 millions de plus qu’en 2014, rapporte Les Echos France daté du 1er mars 2017. Une performance qui s’explique notamment par leur diversification. En 2017, elles accélèrent encore leur digitalisation et automatisation des métiers de banque de détail. Toutefois, le volet réglementaire reste l’autre grande inconnue. Avec le Brexit et l’élection de Donald Trump, les banquiers centraux s’inquiètent en outre d’une montée du protectionnisme. Ils surveillent aussi les élections prévues cette année notamment en France et en Allemagne où les partis nationalistes et anti-euro prospèrent.o

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc