Habillage_leco
De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4969 Le 27/02/2017 | Partager

• Moody’s relève la perspective de la note souveraine
Le Maroc garde sa notation Ba1 auprès de Moody’s après la dernière actualisation. Elle est assortie d’une perspective positive contre stable précédemment. Cette note reflète entre autres l’amélioration de la position externe du Royaume (les réserves de change couvrent 7 mois d’importations de biens et services) et la consolidation budgétaire grâce notamment à la réforme des subventions des produits pétroliers, expliquent les analystes de l’agence de notation. F.Fa

• CIH Bank cartonne au niveau commercial
En dépit d’un contexte peu porteur, CIH Bank a enregistré un exercice dynamique sur le plan commercial. Les dépôts à vue ont progressé de 16% et les dépôts à terme de 15%. L’encours des crédits à la clientèle, est en forte progression: +9%. Hors prêts immobiliers, il a accéléré de 24%. La banque qui a ouvert 14 nouvelles agences en 2016 portant le réseau à 257 points de vente a recruté 123.600 nouveaux clients. F.Fa
 
• ... La solvabilité s’améliore
CIH Bank affichait à fin 2016 un ratio de solvabilité de 17,23%, largement au dessus du minimum requis (12%). Sur un an, elle a amélioré cet indicateur de 0,88 point. F.Fa  

• Résultats annuels: Les banques moins confortables!
Jusque-là, les investisseurs ont réservé un accueil mitigé aux résultats annuels des banques. Après la publication d’un résultat net part du groupe en baisse de 16% à 435 millions de DH, CIH Bank a vu son cours en Bourse reculer de 0,96% à 310 DH. La contre-performance provient notamment d’une hausse du coût du risque sur l’année. Cette accélération tiendrait en partie au changement des règles de provisionnement au niveau des comptes consolidés selon le nouveau référentiel IFRS. Au niveau des comptes sociaux, le résultat net baisse de 4% à 452 millions de DH. La banque proposera la distribution d’un dividende inchangé de 14 DH par action, un des plus importants de la place. F.Fa

• AWB reconduit le «Prix jeunes entrepreneurs»
Attijariwafa bank lance un appel à candidature pour sa 5e édition du «Trophée jeunes entrepreneurs». Les candidats ont jusqu’au 6 mars pour déposer leur dossier. L’entreprise  doit être en activité depuis moins de cinq ans et avoir son siège social dans un pays africain. 3 finalistes seront désignés par catégorie, à savoir  entrepreneuriat pour l’innovation, entrepreneuriat social et entrepreneuriat pour le développement durable. R.B.

• Les engagements de la BID au Maroc
Le montant global des financements accordés au Maroc par la Banque islamique de développement (BID) atteint 6,7 milliards de dollars. C’est le président du groupe Bandar Al Hajjar qui a révélé ces chiffres lors de la récente conférence à Rabat. A.B.
• Fruits et Légumes: Le Maroc consolide sa 1re place en Espagne
Le Maroc maintient son rang de premier fournisseur de fruits et légumes de l’Espagne, selon les données publiées par le département espagnol de l’Economie, de l’Industrie et de la Compétitivité. En 2016, les exportations marocaines vers l’Espagne ont progressé de 23%, à 413 millions d’euros. Le Maroc devance  la France (315 millions d’euros) et les Pays-Bas (142 millions d’euros). Au total, les importations espagnoles ont augmenté de 17% en valeur atteignant 2,3 milliards d’euros pour un total de 2,8 millions de tonnes (+12%). E.M.G.

• Risques sécuritaires: Galice évalue le Maroc
Le Maroc reste le pays le mieux loti en matière de sécurité en Afrique du Nord. Il est classé parmi les pays où la menace sécuritaire reste «modérée» dans la carte des risques 2017 réalisée par Galice, société privée de sécurité et d’analyse des risques internationaux. Les deux principales menaces qui pèseraient sur le Royaume restent le «terrorisme» et une «action islamiste». Les risques sécuritaires sont, sans surprise, plus élevés en Libye, alors que la menace est jugée «forte» en Algérie. Pour Galice, la criminalité, les conflits ethniques, le terrorisme et la piraterie maritime constituent les principales menaces pour les pays africains. À noter que pour la première fois, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Belgique et les États-Unis sont jugés pays à «risques modérés».E.M.G.

• Le don du groupe OCP à la Guinée
Mustapha Terrab, PDG du groupe OCP, a annoncé, à l’occasion de la tournée africaine du Souverain, que le Maroc a décidé de produire 100.000 tonnes d’engrais destinées à satisfaire les besoins de la saison agricole de la Guinée cette année. Sur ces 100.000 tonnes, le Royaume a décidé de faire don de 20.000 tonnes. Le reste sera commercialisé à des prix qui permettront de réduire et probablement d’éliminer les subventions gouvernementales des engrais.A. E.

• Le Maroc en force au Fespaco
Avec deux longs-métrages, un film dans la catégorie «Fiction court-métrage», un autre dans celle des «Films documentaires» puis deux autres dans la catégorie «Films des écoles africaines de cinéma», le Maroc est l’un des pays les plus représentés à la 25e édition du Festival panafricain de cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). L’évènement se poursuit jusqu’au 4 mars. Noureddine Sail, ancien directeur du CCM, préside le jury des longs-métrages en compétition. La RAM est transporteur officiel du festival. A.B.

• Une police environnementale à Rabat
La première promotion des inspecteurs de la police de l’environnement, composée de 40 membres, a été installée jeudi à Rabat. Cette police sera chargée de l’investigation, de la constatation des infractions et de la verbalisation prévues par les dispositions des lois environnementales, et travaillera en collaboration avec la police nationale, la gendarmerie royale et le ministère de la Justice et des Libertés. A.B.
 
• Air Arabia installe sa base opérationnelle à Fès

 Air Arabia Maroc renforce son activité à Fès. La compagnie aérienne vient de dévoiler son plan de croissance qui prévoit 14 nouvelles fréquences internationales, ainsi que, pour la première fois, une liaison entre Fès et Marrakech. Lancé dans le cadre d’un contrat co-marketing avec l’Office national marocain du tourisme (ONMT), ce projet de renforcement de la base de Fès confirme l’engagement des deux parties d’offrir une connectivité améliorée entre les aéroports du Maroc et les plus grands bassins émetteurs de touristes. Y.S.A. 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc