Entreprises

Le business du solaire attire les majors

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4967 Le 23/02/2017 | Partager
Le salon Solaire Expo accueille 70 exposants et près de 6.000 visiteurs
Pompage solaire, nouveaux panneaux photovoltaïques, équipements… les solutions
business_du_solaire_major_067.jpg

L’effet COP22 a insufflé une nouvelle dynamique au marché du solaire. De grands groupes lorgnent le Maroc avec des solutions innovantes (Ph. L’Economiste)

Le marché du photovoltaïque est en plein développement. Le Maroc a un taux d’ensoleillement intéressant: potentiel moyen de plus 5 kWh/m2/jour. L’effet COP22 booste le business et les opérateurs se frottent les mains. Pour capitaliser sur cette dynamique, la 6e édition du salon Solaire Expo se tient à Casablanca. L’événement a accueilli plus de 70 exposants venus de Pologne, Belgique, France, Chine, Portugal, Suisse, Tunisie…  Près de 6.000 visiteurs ont fait le déplacement. Haut-lieu d’échanges BtoB et BtoC, ce salon du solaire a permis à «plusieurs exposants de signer des contrats sur place», soutient Rachid Bouguern, manager de l’exposition.

Plusieurs groupes exposent le dernier cri de solutions énergétiques. Parmi eux, figure Solar Engineering Systems (SES), un groupe français spécialisé dans la conception, l’assemblage de systèmes de stockage d’énergie photovoltaïque sur batterie. L’entreprise  présente pour la première fois au Maroc une solution qui permet d’avoir un système autonome de 1 à 15 kW et une unité sur conteneur pouvant aller jusqu’à 2 MW/h de stockage, destinée aux industriels et professionnels. «Nous sommes là pour sonder le marché, tisser des partenariats pour la distribution de nos produits ou encore apporter un soutien technique à des installateurs déjà présents», confie Fabien Emerand, cadre de SES-Corporate.

Présent sur le marché du photovoltaïque depuis près d’un an, le producteur marocain de transformateurs Energy Transfo tient un stand dans lequel il expose des panneaux, des onduleurs de l’allemand Kaco et son transformateur de 150 KVA dénommé «green transformer», qui fonctionne à l’huile végétale. «Nos gammes partent de 150 Watts à 6 MVA de puissance. Pour les panneaux, nous travaillons avec trois technologies: le cristallin, le monocristallin et le CES», précise Karim Ouhaddach, responsable projet photovoltaïque chez Energy Transfo. L’espagnol Master Battery y expose ses éoliennes et équipements de pompage solaire destinés à l’agriculture. Le dispositif est raccordé à un onduleur et des panneaux photovoltaïques. Implanté à Madrid, l’espagnol est en quête de gros distributeurs afin d’écouler ses produits sur le territoire marocain. «Le système fonctionne aussi bien que le pompage électrique ou à gasoil», soutient Gael Van Craenenbroeck, international business development Master Battery. La technologie a atteint un stade de maturité suffisante et aborde au Maroc la compétition avec les autres solutions classiques d’irrigation.

Autre exposant dont le stand draine des visiteurs, l’espagnol BSQ Solar qui présente une solution à haute concentration photovoltaïque basée sur des cellules multi-union à efficacité pouvant aller jusqu’à 44%. Une fois installé, le module occupe une surface de 1m2, qui génère 300 W/m2 et qui a un rendement de 30%. La technologie est développée et fabriquée dans son usine de Madrid. «La densité de puissance de notre technologie atteint à peu près le double de la photovoltaïque conventionnelle. Une production d’énergie journalière de 2 à 3 fois plus importante que d’autres systèmes», signale Daniel Gomez Ocana, Business Development manager chez BSQ Solar. Actuellement, l’espagnol développe un projet avec l’Université Al Akhawayn portant sur la démonstration de cette technologie.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc