Habillage_leco
Régions

Souss: La CGEM défend son plan de développement

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:4963 Le 17/02/2017 | Partager
Une feuille de route pour la dynamisation durable de l’économie régionale
Agadir, prochaine métropole régionale

Attractivité et compétitivité sont les défis auxquels sont soumises les villes pour réussir le développement et la croissance économique. «Dans le cadre de la régionalisation avancée, chaque région devrait comporter un point central qui serait la grande ville ou la métropole régionale, centre économique et phare international», explique Adil Zaidi, président de la Commission dynamique régionale de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), lors de l’Assemblée générale ordinaire de la CGEM région Souss Massa.

Et qui a eu lieu récemment à Agadir. «Toutes les régions se doivent de mettre en place un Plan de développement régional (PDR) pour assurer leur mission qui passe par l’instauration d’une grande ville dotée des caractéristiques de la ville durable et de l’attractivité au niveau mondial», a-t-il ajouté.
Dans ce sens, la plénière de l’AGO de la CGEM SM a été l’occasion de présenter la vision stratégique orientant le développement de la région SM sur les vingt prochaines années, guidant un PDR étalé sur six ans. Et opérationnalisé autour de 50 dossiers d’action et 300 projets dont 20 prioritaires.

Une nouvelle feuille de route régionale en phase d’élaboration et à laquelle la CGEM a été associée dans la phase de concertation. «Cette vision stratégique basée sur des moteurs de développement renouvelés  permettra un développement autour d’un programme intégré économique et social», a déclaré Brahim Hafidi, président du Conseil régional Souss Massa. Ainsi, la vision intégrée Souss Massa 2035 s’articule autour d’un développement territorial cohérent et inclusif visant à insuffler la croissance et la durabilité dans la région. Et ce, à travers notamment la redynamisation durable de l’économie régionale, la transformation du Grand Agadir en métropole de grande envergure économique, le positionnement de la région comme modèle de développement social, durable et solidaire. Et aussi, via l’attraction des investisseurs et le renforcement du tissu entrepreneurial local et la structuration de la gouvernance en matière de projets durables de développement.

Quant à lui, le PRD 2022 permettra d’élaborer une feuille de route qui prend en compte les potentialités et contraintes propres à la région. Il s’articule autour de 4 piliers. A savoir, développement durable, entrepreneuriat, attractivité et innovation. Et qui sont déclinés en 6 axes principaux dont l’optique est de faire de la région un hub d’innovation. «Le Souss Massa est résolument engagé dans une politique de promotion régionale qui cherche à faire du tissu économique et entrepreneurial un support stratégique de croissance économique et de soutien aux processus de l’innovation et de création de valeur ajoutée», a souligné dans son allocution Zineb El Adaoui, wali de la région  Souss Massa et gouverneur de la préfecture Agadir Ida Outanane.

Un collectif pour booster l’économie

LA région Souss Massa a désormais son collectif régional pour le développement économique et social. Un organe de coordination et de mutualisation des efforts. Et interlocuteur unique dans la structuration de l’action de lobbying économique auprès des sphères décisionnelles en vue de l’accompagnement du développement socio-économique régional. Le collectif régional  a été créé récemment suite à l’initiative des chambres consulaires, de la CGEM et du CRT.

De notre correspondante,
Fatiha NAKHLI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc