Société

Nos villes ne sont pas inclusives

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4952 Le 02/02/2017 | Partager
Plus de 2 millions de personnes en situation de handicap
14 recommandations pour les mettre à niveau
nos_villes_inclusives_052.jpg

Plus de 2 millions de personnes, déclarées inaptes et en situation de handicap, souffrent de l’inadéquation des infrastructures urbaines

La question du handicap connaît ces dernières années un intérêt particulier. En activité depuis plus de 25 ans, le groupe Amicale marocaine des handicapés (AMH) opte pour l’action afin de faire bouger les lignes. Son leitmotiv est «l’autonomie pour tous». L’entrepreneur social revendique le droit de se déplacer en toute indépendance, d’avoir accès à l’environnement, aux services de la ville et brandit le «principe d’indivisibilité» des droits humains. Sur le terrain, elle a déjà mené plusieurs projets tels que l’extension du centre hospitalier Noor (13,8 millions de DH d’investissement), le centre de rééducation fonctionnelle de Khouribga (70 millions de DH)…

L’organisation s’appuie sur un cadre législatif caractérisé par la Constitution de 2011 et la ratification, par le Maroc, de la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées (CIDPH) et son protocole facultatif en avril 2009. «L’accessibilité ne concerne pas que les personnes à mobilité réduite. C’est un problème sociétal. Le Maroc dispose d’une loi sur l’accessibilité depuis 2003 et des normes en la matière, mais aucune mesure contraignante ou coercitive n’est prise», dénonce Amina Slaoui, présidente de l’AMH.

Selon les données statistiques officielles de 2004, le taux national de prévalence du handicap est estimé à 6,8%, soit un peu plus de 2 millions de personnes déclarées inaptes à divers degrés de sévérité (léger, modéré, sévère, très sévère). Sur plus de 7 millions de ménages, 1 ménage sur quatre (24,5 %) compte en son sein au moins une personne en situation de handicap (PSH). Marginalisé et laissé pour compte, le quotidien des personnes à mobilité réduite relève du parcours du combattant. Les personnes handicapées font face quotidiennement à de multiples obstacles qui les empêchent de participer à la vie sociale, de jouir de leurs droits (civils, politiques, …).

Or, dans les années à venir l’handicap deviendra une source de préoccupation encore plus grande. Ce qui impose de changer les approches, les stratégies et les mécanismes de gouvernance du handicap. En effet, le vieillissement de la population, le risque plus élevé de handicap chez les personnes âgées, accentuera la problématique de l’accessibilité (parkings, parcs, voiries, transports…). L’accroissement au niveau mondial des problèmes de santé chroniques (diabètes, maladies cardiovasculaires, cancers, troubles de la santé mentale…). Les personnes âgées de 60 ans et plus verraient leur effectif s’accroître de façon soutenue avec un rythme annuel de 3,4% entre 2010 et 2050. Les personnes en situation de handicap ne pourront réellement jouir de leurs droits que si les conditions d’accessibilité sont réalisées.

Financé par l’US Middle East Partnership Initiative (MEPI), le projet baptisé «Ville de Casablanca, accès pour tous», est en exécution depuis 20 mois. Il a permis de former les professionnels de l’urbanisation et de l’architecture de la ville de Casablanca, les étudiants de l’Institut national d’aménagement et d’urbanisme (INAU) de Rabat. Le programme a permis d’auditer et diagnostiquer les bâtiments de l’ONCF (gare Casa-Port), l’agence urbaine de Casablanca, Casa Transport, certaines artères de la ville de Casablanca. Suite aux diagnostics, des propositions d’aménagement spécifiques pour les personnes à mobilité réduite ont été faites en matière d’aménagement et plus de 14 recommandations ont été émises pour rendre les centres urbains plus accessibles. L’amicale marocaine des handicapés est devenue, depuis sa création, une véritable entreprise sociale en développant des services de santé et d’action sociale auto-financés.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc