Habillage_leco
Culture

Femme, soufisme et spiritualité

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4948 Le 27/01/2017 | Partager
Les toiles de Laïla Iraki prônent un message de paix et tolérance
L’artiste-peintre milite pour la promotion de l’art
leial_iraki_0489.jpg

 Laïla Iraki, artiste-peintre et fondatrice de la Galerie 86 dans son atelier

Artiste-peintre, galeriste et militante pour la promotion de l’art, Laïla Iraki est une passionnée qui peint ses émotions tout en transmettant des messages forts qui lui tiennent à cœur. Femme, soufisme et spiritualité sont ses thématiques de prédilection. A travers ses œuvres, elle laisse transparaître son militantisme pour «un islam tolérant, qui privilégie le respect, l’entraide et le partage». Sur de nombreuses toiles, Laïla Iraki représente une femme les cheveux lâchés avec un grand œil ouvert tenant une tablette coranique. Sa manière de dire aux femmes de rester vigilantes face au regard des extrémistes qui tenteront de la priver de sa liberté.

Professeur à la faculté de médecine de Casablanca, elle a toujours «griffonné des esquisses». C’est suite à son départ volontaire, qu’elle se consacre pleinement à son art. Autodidacte, elle prendra des cours pour acquérir les bases techniques de peinture, gravure, monotype, sérigraphie et sculpture. Elle est aussi militante pour diverses causes allant du féminisme à la promotion de l’art au Maroc sans oublier qu’elle est très active dans le milieu associatif en lien avec la santé, elle fait partie notamment du comité bioéthique. «Bien que l’art et la médecine soit deux univers différents, l’on retrouve des similitudes au niveau de la recherche qui demande une certaine méthodologie et de la rigueur», note la peintre.  Depuis 2015, elle organise, une fois par an, une résidence d’artistes durant une dizaine de jours. «Lors de ces résidences, il y a une synergie, une émulsion et beaucoup de partage.

Ce sont des artistes chevronnés qui échangent sur leurs techniques», précise Laïla Iraki. Après avoir travaillé sur la calligraphie et le monotype, pour la prochaine résidence prévue pour septembre 2017, l’artiste-peintre a invité des spécialistes de l’aquarelle. Ce prochain rendez-vous comptera près d’une vingtaine d’artistes nationaux mais aussi internationaux.
Cette grande amatrice d’art qui a toujours fréquenté les musées et les galeries, ouvre la Galerie 86 le 8 mars 2016, un espace regroupant un atelier, une résidence et une galerie afin de promouvoir l’art. Un concept qui se veut innovant car seuls les artistes ayant participé à une résidence peuvent exposer à la galerie. L’exposition inaugurale, ayant coïncidé avec la journée de la femme, était l’occasion d’inviter 8 peintres féminines à présenter leurs œuvres.
Laïla Iraki a exposé ses travaux pour la première fois à Casablanca en 2011 avant de participer à plusieurs expositions collectives ou en solo, au Maroc comme à l’international, notamment en Espagne, Tunisie, Monaco…

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc