Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:4945 Le 24/01/2017 | Partager

■ L’après-Galaxy Note 7 ne sera pas facile pour Samsung

C’est désormais officiel. Samsung vient de reconnaître un dysfonctionnement de la batterie sur le Galaxy Note 7 qui a entraîné l’explosion de l’appareil. Cela à induit l’arrêt de la production de ce qui devait être son produit phare, mais qui s’est soldé par un fiasco commercial historique. Le premier fabricant mondial de smartphones avait été contraint en septembre d’ordonner le rappel planétaire de 2,5 millions de Note 7. Cette débâcle commerciale a coûté à Samsung des milliards d’euros, entre le manque à gagner et l’impact sur son image de marque. Aujourd’hui, le constructeur veut tourner la page.

■ Le pétrole aux alentours de 50 dollars  le baril
Les prix du pétrole reculaient, hier lundi en matinée, en cours d’échanges européens (évoluant entre 53,50 et 58,50 dollars depuis le début de l’année). La hausse des extractions américaines contrebalançant les annonces des pays engagés par l’accord de limitation de la production. Le week-end dernier, le comité de surveillance de l’application de l’accord s’est réuni à Vienne, où des représentants ont affirmé que les réductions étaient bien respectées et que l’objectif de 1,8 million de barils serait atteint dès février. Selon les données publiées par le groupe privé Baker Hughes, le nombre de puits actifs a augmenté de 29 la semaine dernière, les amenant à leur plus haut niveau depuis fin 2015.

■ Les futurs géants économiques
L’Asie devrait rester la région qui connaîtra la croissance économique la plus rapide au monde, mais l’attention est amenée à se détourner de la Chine pour se concentrer sur l’Inde et l’Indonésie. Dans ses prévisions macroéconomiques, PwC estime que cette année l’Indonésie est sur la bonne voie pour rejoindre le club des économies pesant plus de 1.000 milliards de dollars. En comparaison, la croissance annuelle chinoise devrait rester aux alentours des 6%, tandis que la contribution de l’Inde à la croissance du PIB mondial pourrait atteindre les 17% cette année. La croissance chinoise est certes en train de ralentir, mais avec une croissance de 6,5% par an, la Chine pourrait créer en un an autant de valeur que le PIB d’une économie de taille moyenne telle que la Turquie. Enfin, la croissance devrait reprendre au Brésil et en Russie sur une base annuelle de 0,5% et 1% respectivement, soutenue par une hausse (quoique modérée) des prix des matières premières.

 ■ Présidentielle en France: Les candidatures se précisent

L’ancien Premier ministre Manuel Valls affrontera en position de faiblesse au second tour de la primaire socialiste l’outsider Benoît Hamon. Ce représentant de l’aile gauche du parti, est arrivé en tête du premier tour dimanche 22 janvier, à moins de cent jours de la présidentielle française. Celui qui sortira vainqueur de cette primaire dimanche prochain n’est toutefois pas assuré d’être au second tour de la présidentielle, tant la campagne est dominée par la droite et l’extrême droite. En novembre dernier, plus de quatre millions de personnes s’étaient déplacées pour désigner le candidat de la droite, le conservateur François Fillon. Pour l’instant, le second tour de la présidentielle, le 7 mai, semble se diriger vers un duel entre François Fillon et la chef de file du Front national Marine Le Pen.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc