Habillage_leco
Entreprises

Platinum Power décroche 500 MW au Congo

Par Safall FALL | Edition N°:4943 Le 20/01/2017 | Partager
L’opérateur s’associe à Congo Capital Entreprises pour plusieurs projets hydroélectriques
Ils seront réalisés par une société détenue à 70% par l’énergéticien marocain

Platinum Power renforce ses actifs subsahariens. La société marocaine (Statut CFC), filiale du fonds d’investissement américain Brookstone Partners, vient de finaliser un important deal avec l’Etat congolais. L’opération porte sur «le développement et la réalisation de projets hydroélectriques, pour une capacité globale d’environ 500 MW», selon le management de Platinum Power. Et d’ajouter que ces projets «permettront de répondre aux besoins énergétiques accrus de l’économie congolaise – notamment de son secteur minier –, ainsi que de désenclaver et d’électrifier les régions concernées».

Platinum Power ne s’engage pas en solo. Le spécialiste des énergies renouvelables s’est associé avec un acteur local de référence, la holding Congo Capital Entreprises (CCE). Cette entité, important acteur privé du marché local, opère essentiellement dans les secteurs industriels et agro-industriels, de services financiers ainsi que du négoce.Un protocole d’accord a été signé cette semaine dans ce sens entre le consortium maroco-congolais et le ministère congolais de l’Energie et de l’Hydraulique. En clair, le groupement s’occupera du développement et du financement des études de faisabilité relatives à la réalisation de ces projets et leurs infrastructures associées, dans la vallée de la Louéssé.

Aucun chiffre ne filtre encore sur l’estimation du coût de l’investissement. Platinum Power et CCE détiendront respectivement 70% et 30% du capital de la société qui sera chargée du développement des projets. Le consortium se fera assister par le bureau d’ingénierie suisse, Sarine Engineering, filiale de l’opérateur énergéticien suisse Groupe E. La structure a en effet été mandatée pour entreprendre les études de faisabilité des futurs aménagements. Pour la petite histoire, les premiers contacts opérationnels entre la société marocaine et le groupe congolais CCE remontent à novembre 2015. C’était en marge du forum international «Investir au Congo-ICB 2015».

Les deux entités se sont mises d’accord pour travailler ensemble dans la réalisation d’aménagements et des infrastructures de production d’électricité sur le marché local. «Nos différents échanges avec les responsables du secteur de l’énergie et de l’électricité nous ont permis de constater le potentiel hydroélectrique important du Congo», e xplique Omar Belmamoun, PDG de Platinum Power. Basée à Casablanca, la société marocaine est d’ailleurs déjà présente dans d’autres marchés africains tels que la Côte d’Ivoire et le Cameroun.

Carte de visite

A côté de Brookstone Partners, l’actionnariat de Platinum Power compte aussi le fonds institutionnel PMEC, constitué par la Caisse centrale de garantie, la banque allemande KfW, la Banque européenne d’investissement, l’Agence française de développement et d’autres investisseurs institutionnels marocains. Opérateur résolument panafricain, Platinum Power est sur un pipeline de 1.000 MW de projets hydroélectriques, solaires et éoliens. Au Maroc, trois de ses projets ont récemment reçu le Statut d’utilité publique, une première sur le segment hydroélectrique privé.

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc