Brèves

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:4935 Le 10/01/2017 | Partager

■ Un atelier pour former au montage des projets de recherche
La Maison sciences de l’homme de l’Université Hassan 1er de Settat a récemment abrité un atelier sur le montage de projets. Animé par le professeur Ahmed Fahli, Vice Président chargé de la recherche scientifique et de la coopération internationale, le séminaire en question forme plus exactement aux techniques et aux méthodes pédagogiques permettant de maîtriser le montage d’un projet de recherche, d’en identifier les étapes clés ou encore d’être capable de préparer le document de financement. Des cas pratiques et des exercices sont prévus dans ce sens.

■ Jankari Consulting lance la version 2017 de son top 1.000 DRH
Jankari Consulting vient de lancer la version 2017 de sa base «Smart Data DRH», laquelle recense le top 1.000 DRH des organismes privés et publics au Maroc mais également des pays de l’Afrique du nord. Objectif : permettre aux directeurs généraux et aux responsables commerciaux et marketing de disposer d’une base fiable et actualisée qui leur facilitera leur tâche d’avant-vente et de commercialisation de leurs services et produits auprès du top management RH. Une base qui comportera toutes les informations professionnelles et les contacts pour joindre plus facilement les 1.000 DRH recensés.

■ Employabilité des jeunes: Second round pour le Ta3mal Camp
Le Centre du croissant rouge de Mehdia a récemment abrité la seconde édition du Ta3mal Camp. L’évènement, organisé conjointement par Microsoft Maroc et Silatech, s’inscrit dans le cadre de l’initiative Ta3mal. Il s’agit plus exactement d’un programme régional offrant aux jeunes étudiants originaires des quatre coins du Royaume des ressources afin d’améliorer leur employabilité et promouvoir l’entrepreneuriat. Les visiteurs ont ainsi pu prendre part à des ateliers de travaux de groupe portant sur la réalité du marché de l’emploi au Maroc. Ils ont également pu apprendre les différentes techniques de préparation d’entretiens d’embauche et bénéficier d’offres de formations ou encore d’opportunités d’emplois.

■ Une rencontre pour dynamiser les activités d’enseignement Maroc-Mexique
L’Université Mohammed V de Rabat (UM5) a récemment abrité une rencontre avec Enrique Graue Wiechers, président de l’Université nationale autonome du Mexique. Un évènement placé sous le thème «Le rôle social de l’université dans les pays émergents et les opportunités qu’elle offre au dialogue et à la coopération sud-sud» qui a également débouché sur la signature d’un accord pour la création des chaires Graciela Hierro  au Maroc et Fatima Mernissi au Mexique. Objectif: offrir un environnement idéal pour diversifier les activités d’enseignement au sein des deux pays.

■ Des conventions pour former les artisans
Près de 12 conventions de partenariat pour la formation par apprentissage dans le domaine de l’artisanat viennent d’être signées par les ministères de l’Education nationale et de l’Artisanat. Réalisées dans le cadre de  la concrétisation du Contrat-programme de la Stratégie nationale de la formation professionnelle 2021, elles visent la formation de 65.370 apprentis d’ici 2021. Un projet qui a nécessité une enveloppe budgétaire de 341 millions de DH.

■ Des formations pour booster les compétences des femmes rurales
L’Association des femmes pour le développement rural lance jusqu’au 15 janvier prochain une série de formations visant à renforcer les compétences de près de 100 femmes rurales provenant de 10 coopératives du Moyen-Atlas. Les formations se tiennent au Centre d’Al Akhawayn pour la formation continue et le développement régional (EERDC) dans le cadre de l’initiative Empowering Women in the Atlas réalisée conjointement avec l’Initiative américaine de partenariat avec le Moyen-Orient (MEPI). Les femmes bénéficiaires ont été choisies en fonction de leur connaissance des activités productives et environnementales des régions marginalisées du Moyen-Atlas ou encore de la qualité et de la diversité de leurs produits.  Les formations sont délivrées en dialecte arabe marocain «darija» et animées par des formateurs qualifiés et expérimentés dans le travail avec les femmes rurales.

 Adalia s’allie à l’Université Haute Alsace
L’école de commerce Adalia school of business a récemment signé une convention de partenariat avec l’Université Haute Alsace. Objectif: consolider leur collaboration dans le domaine de l’enseignement supérieur. Ce programme permettra d’améliorer la professionnalisation des enseignants grâce à l’adoption du numérique éducatif. Le partenariat favorisera également l’employabilité des diplômés avec la co-construction de formations techniques et professionnelles de niveau bac+5 et bac +3. Enfin, les deux organismes mettront à disposition des réseaux logistiques communs afin d’organiser des évènements d’envergure.

■ Tibu s’allie à un partenaire hollandais
Une première! L’organisation Tibu Maroc vient de s’unir pour les cinq prochaines années à FSG Academy Holland. Une convention a ainsi été signée dans ce sens au campus de FSG Academy à Apeldoorn aux Pays-Bas. Objectif: créer des passerelles entre les deux organisations. Au programme sont notamment prévus des formations continues, des programmes d’échange, l’organisation de tournois ainsi que l’obtention de bourse pour les jeunes marocains les plus talentueux.

 

 

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc