Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:4935 Le 10/01/2017 | Partager

■ Une piscine pour réapprendre aux éléphants à marcher
Réapprendre aux éléphants à marcher dans une piscine! Tel est le traitement révolutionnaire qui a été testé pour la première fois en Thaïlande sur un bébé éléphant femelle de six mois, amputé d’une partie d’une patte. Retrouvée blessée après être tombée dans un piège aux abords d’un village en octobre, «Fah jam» («Ciel éclair») a «eu la patte gauche amputée de 12 centimètres», explique Padet Siridumrong, vétérinaire de la clinique dans la province de Chonburi où l’animal est soigné. L’objectif d’un tel traitement est de permettre à cet éléphant sauvage de muscler sa patte blessée pour être capable de marcher normalement. Jusqu’à maintenant, ses déplacements sont lents et malhabiles et elle doit être portée par plusieurs employés de la clinique pour pouvoir monter dans un camion ou pour descendre dans la piscine. «C’est la deuxième fois qu’elle reçoit ce traitement d’hydrothérapie, elle est encore un peu nerveuse et elle a peur de l’eau», explique le médecin à l’AFP. Orphelin, l’animal était en mauvais état quand les employés du zoo de la région l’ont recueilli: séparé très jeune de sa mère, il était en manque de lait. «Nous lui avons donné ce nom pour lui porter chance», explique Kampon Tansacha, directeur du zoo. Les éléphants sont considérés comme une fierté nationale en Thaïlande qui fut le premier pays à ouvrir une clinique pour les pachydermes. Mais les troupeaux sauvages sont de plus en plus rares dans le pays. En cause, comme dans d’autres pays: l’attrait pour l’ivoire et la destruction de leur habitat naturel.

■ Un narcotrafiquant achète son certificat de décès
Les autorités colombiennes ont récemment annoncé l’arrestation d’un chef du Clan del Golfo, principal gang de narcotrafiquants du pays, qui avait acheté son propre certificat de décès pour feindre sa mort et ne plus être recherché. «La police nationale a capturé Omar Dario Patino Londono, dit «Oscar et Rodrigo», (…), qui a tenté de semer les autorités en simulant sa mort», a annoncé la police dans un communiqué, précisant que l’arrestation a eu lieu le 1er janvier au matin, dans une luxueuse propriété du centre de la Colombie.
L’homme, âgé de 36 ans, avait acheté un certificat de décès pour que les autorités arrêtent de le rechercher et classent les procédures judiciaires à son encontre, selon le communiqué. Recherché pour délinquance aggravée, il vivait sous une fausse identité, avec le nom de Yerci Andrei Collazos Lavao. Il a été arrêté dans la commune de Chinchina en possession de deux armes et munitions. «Rodrigo» gérait depuis septembre la zone du Pacifique colombien, pour relancer le trafic de cocaine vers l’Amérique centrale et coordonner des activités de mines clandestines dans la région, selon la police.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc