Economie

Accélération de la croissance au premier trimestre

Par Khadija MASMOUDI | Edition N°:4933 Le 06/01/2017 | Partager
Le HCP prévoit une hausse de 3,9% du PIB
La valeur ajoutée agricole s'améliorerait de 11,1%
pib_acceleration_033.jpg

Au 4e trimestre 2016, la croissance économique s'est établie à 1,2%, au lieu de 0,8%, lors du trimestre précédent. Pour ce premier trimestre 2017, le HCP prévoit une amélioration de la valeur ajoutée hors agriculture de 2,7%, et de la valeur ajoutée agricole de 11,1%

La croissance sera de retour ce premier trimestre 2017. Optimiste, le Haut commissariat au plan prévoit une hausse du PIB de 3,9%, contre 1,7% une année auparavant. Cette prévision se base  notamment sur le redressement attendu de la valeur ajoutée agricole de 11,1% portant sa contribution à la croissance économique à 1,3 point.

Les activités agricoles vont reprendre en raison de  l’amélioration des conditions climatiques et aux cultures précoces. Le cumul pluviométrique des quatre premiers mois de la campagne agricole 2016/2017 a plus que  triplé par rapport à la même période de la campagne précédente. Ce cumul de pluviométrie est en hausse de 12,9% comparativement à la normale favorisant un développement accéléré des travaux d’emblavement des céréales d’automne, des légumineuses et des cultures sucrières, notamment les betteraves. Le HCP qui se base sur l'hypothèse d’une régularité spatio-temporelle des pluies pendant les mois de février et mars 2017, prévoit une croissance importante de la production végétale. Celle-ci serait tirée par une amélioration conjuguée des rendements et des surfaces semées des cultures précoces. La production animale devrait aussi s’accélérer sous l'effet du redressement de la production avicole et de la poursuite du raffermissement des activités d’élevage du grand cheptel.

La croissance du PIB sera également tirée par la valeur ajoutée hors agriculture. Celle-ci devrait s’améliorer de 2,7%, au premier trimestre 2017. Le Maroc profiterait de la légère amélioration du climat des affaires attendue dans la zone euro au premier trimestre 2017. La hausse des importations des pays avancés, notamment américaines, et la reprise graduelle de celle des pays émergents permettraient au commerce mondial de progresser à un rythme plus soutenu que l’année précédente. Et donc, la demande mondiale adressée au Maroc devrait s'accroître de 3,2%. Cette hausse profiterait à certaines branches industrielles exportatrices, comme l'automobile, l'électronique, l'habillement et le textile. Seul hic, la légère reprise attendue  des cours mondiaux du pétrole et des prix des matières premières industrielles et qui renchérirait les importations.

Selon le HCP, la valeur ajoutée industrielle connaîtrait une hausse de 2,4%, au premier trimestre 2017. Les activités minières seraient sur un rythme de croissance plus soutenu en raison du renforcement de la production du phosphate brut. En revanche, la demande internationale des fertilisants subirait les bas niveaux des prix des produits agricoles. Ainsi  la valeur ajoutée minière enregistrerait une progression de 9,4%, en variation annuelle, au lieu de 11,4% une année plus tôt. De son côté, la valeur ajoutée de l’électricité poursuivrait son affermissement au rythme de 3,4% en raison de l'amélioration attendue des activités non-agricoles. La valeur ajoutée des services continuerait à croître à un rythme, relativement plus soutenu. Ce secteur  contribuerait pour plus de la moitié à la croissance économique hors agricole.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc