Politique

Gouvernement: Comment les ministres se partagent la cagnotte

Par Mohamed CHAOUI | Edition N°:4932 Le 05/01/2017 | Partager
260.000 DH comme prime pour les sortants
10.000 DH aux nouveaux pour garnir leurs garde-robes
Les pensions de retraite: 48.000 DH pour le chef du gouvernement et 39.000 pour les ministres
gouvernement_salaires_032.jpg

La grille des rémunérations des membres du gouvernement fait apparaître l’existence de plusieurs indemnités dont celles de logement et des frais qui sont identiques quel que soit le titre (chef du gouvernement, ministre ou secrétaire d’Etat). Toutefois, les membres du gouvernement qui bénéficient d’un logement meublé et pourvu en vaisselle, verrerie et argenterie n’ont pas droit à l’indemnité de logement et celle des frais (20.000 DH par mois pour les deux)

Le ministère des Finances a déjà tout préparé. Avant même la formation du gouvernement, les services ont déjà préparé l’indemnité d’investiture de 10.000 DH par ministre nommé et 20.000 DH pour le chef du gouvernement. Cette dotation leur permet d’entrer en la matière pour étoffer leurs garde-robes en costumes, chemises et cravates, en attendant leurs salaires qui tombent la fin du mois.  Ceux qui quittent le gouvernement ne partent pas les mains vides. La réglementation a prévu une indemnité de cession de leurs fonctions égale à 10 fois leur rémunération mensuelle forfaitaire. Chaque ministre en fin de mandat perçoit 260.000 DH  (la rémunération forfaitaire est de 26.000 DH par mois). Car leurs salaires s’arrêtent à la nomination du nouveau gouvernement. Par la suite, c’est la pension de retraite qui prend le relais, avec les polémiques récurrentes.

Pour les candidats à un poste de ministre, dont plusieurs ont déposé leurs CV au niveau de l’état-major de leurs partis, il est intéressant de connaître ce qu’ils vont gagner par mois. Le revenu du chef du gouvernement atteint 70.000 DH par mois, un ministre 60.000 DH et un secrétaire d’Etat 50.000 DH.

Pour chaque catégorie, le salaire est divisé en quatre parties, dont la première est la rémunération mensuelle forfaitaire qui est de 32.000 DH pour le chef du gouvernement, 26.000 DH pour le ministre et 20.000 DH pour le secrétaire d’Etat.
A cela s’ajoute une indemnité de représentation de 18.000 DH pour le chef du gouvernement, 14.000 DH pour le ministre et 10.000 DH pour le secrétaire d’Etat.

En outre, chaque membre de l’exécutif bénéficie d’une indemnité représentative de logement de 15.000 DH et une autre de frais de 5.000 DH. Toutefois, ceux qui bénéficient d’un logement meublé et pourvu en vaisselle, verrerie et argenterie n’ont pas droit à l’indemnité de logement et celle des frais (20.000 DH par mois pour les deux). Ceux qui ont eu droit à un logement non meublé, percevront une indemnité forfaitaire mensuelle de 5.000 DH, représentative des frais d’ameublement, de vaisselle, de verrerie et d’argenterie. Il est à préciser que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane avait décidé de rester dans sa maison du quartier des Orangers à Rabat. Il percevait donc les 20.000 DH par mois comme indiqué.
Les membres du gouvernement bénéficient d’autres avantages. Trois voitures de service sont mises à la disposition du chef du gouvernement, deux pour chaque ministre et une pour le secrétaire d’Etat. En outre, les factures d’eau, d’électricité, de chauffage et de téléphone sont prises en charge par l’Etat. A cela s’ajoute un autre avantage au niveau du personnel de maison. Celui du chef du gouvernement comprend un maître d’hôtel, un chef cuisinier, un aide cuisinier et un jardinier. Le ministre dispose d’un maître d’hôtel, d’un cuisinier et d’un jardinier.

Quid des membres des cabinets?

Officiellement, les membres des cabinets restent en poste jusqu’à la nomination du nouveau ministre. Un décret, qui organise cette fonction, fixe la composition et la rémunération des membres des cabinets ministériels. Ainsi, le chef du gouvernement a droit à 8 collaborateurs dont un chef de cabinet, 6 conseillers techniques et un attaché de presse.
Un ministre dispose d’un chef de cabinet, 5 conseillers techniques et un chef de secrétariat particulier. Quant au secrétaire d’Etat, il n’a droit qu’à un chef de cabinet et 2 conseillers techniques. Leurs rémunérations sont fixées par le même dahir. Ainsi, le salaire du chef de cabinet s’élève à 15.584 DH (il comprend une indemnité forfaitaire des factures d’eau et d’électricité à hauteur de 3.380 DH), du conseiller technique à 10.259 DH et du chef du secrétariat particulier à 7.336 DH.
Dans la pratique, leurs revenus sont améliorés via un procédé en cours dans tous les ministères. Il s’agit de frais de déplacement mensuels fictifs.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc