De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4931 Le 04/01/2017 | Partager

• Gas to Power: La HSBC pour conseiller l’ONEE…
C’est la HSBC Bank Middle East Limited (Emirats Arabes Unis) qui accompagnera l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) dans le montage financier relatif au développement du Projet «Gas To Power» de production électrique à partir de gaz naturel. Ce programme porte sur un investissement de 5 milliards de dollars d’investissement. S.F.

• Et Ashurst LLP pour le juridique
Sur le volet de l’assistance et conseil juridique pour le développement de ce programme, l’Office a porté son choix sur le cabinet français Ashurst LLP pour un contrat de près de 20 millions de DH. La structure était en concurrence sur ce marché avec une dizaine d’autres cabinets d’avocats d’affaires internationaux. S.F.

• La vignette payable jusqu’au 2 février
La vignette automobile est payable par Internet et auprès du réseau bancaire et des prestataires de paiement jusqu’au 2 février. Depuis janvier 2015, les véhicules électriques ou hybrides sont taxés au même tarif que les voitures à essence. Le défaut de paiement entraîne une pénalité minimale de 100 DH. En cas de contrôle sur la voie publique, l’amende est égale à 100% du montant de la vignette. Aucun véhicule ne peut quitter le territoire national sans le paiement de la vignette. Reste à lever l’imbroglio au sujet de la prescription de la vignette. Elle devrait bientôt être fixée à quatre ans. H.E.

• Plaques d’immatriculation: Fin de l’anarchie
Depuis le 1er janvier, les agents de contrôle (police, gendarmerie et contrôleur du ministère de l’Équipement) devraient se montrer intraitables en matière de respect de la réglementation relative aux plaques d’immatriculation. Les chauffeurs qui conduisent des véhicules munis de plaques décorées et non conformes aux modèles prévus par le code de la route se verront appliquer une amende de 700 DH. L’altération des plaques a pour effet de les rendre illisibles par les radars de vitesse. H.E.

• … Et du permis de conduire papier
Le défaut du remplacement du permis de conduire papier par le support électronique sera désormais considéré comme une infraction sanctionnée par une amende de 300 dirhams. Prévue par le code de la route version 2016, la mesure vient d’entrer en vigueur. H.E.
• Permis/visite médicale: Les amendes vont tomber
Depuis 2010, le code de la route prévoit l’obligation de passer une visite médicale une fois tous les dix ans après l’obtention du permis. Les conducteurs âgés de 65 ans et les chauffeurs professionnels (transport en commun ou de marchandises) doivent renouveler la visite tous les deux ans. Mais cette disposition n’est pas respectée. Depuis le 1er janvier 2017, les contrevenants s’exposent à une amende de 700 DH. H.E.

• Samir: Polémique entre le syndic et la défense
Le syndic judiciaire chargé de liquider le raffineur Samir est formel: «Me Omar Azouggar ne représente plus la compagnie». L’avocat  qui exerce au barreau de Casablanca a été mandaté par le management pour défendre la cause de Samir avant sa mise en liquidation le 21 mars 2016.Le syndic assure que l’administration de l’entreprise et de ses filiales lui revient après sa nomination par la Cour d’appel de commerce de Casablanca. Contacté par L’Economiste, Me Azouggar remet les pendules à l’heure: «C’est une question de procédure que le syndic ne maîtrise pas: je représente le conseil d’administration, et donc les actionnaires, qui conteste la mise en liquidation. Un pourvoi a été déposé en mon nom devant la Cour de cassation». F.F.  

• CRI Casa-Settat: Une étude «Post Création» des entreprises
Le Comité régional de l’amélioration du climat des affaires (CREA) vient de lancer l’étude «Post Création» des entreprises créées à travers le CRI de la région Casa-Settat.  L’objectif est de permettre à l’ensemble des pouvoirs publics de disposer d’une vision claire sur la survie et le développement des entreprises créées via le CRI au niveau de la Région sur la période 2003-2015. A.E.

• Emission obligataire garantie pour Immolog
Immolog fait appel aux institutionnels. Créé à l’initiative d’Addoha, le spécialiste des projets immobiliers économiques et intermédiaires lance le premier emprunt obligataire (garanti) de l’année pour un montant de 350 millions de DH. A travers cette émission, la société propose aux porteurs d’obligations émises en 2012 d’échanger leurs titres contre de nouvelles obligations tout en s’engageant à rembourser l’encours des obligations existantes à échéance (le 23 janvier 2017). Parallèlement, Immolog élargit la participation à l’émission de nouveaux investisseurs qualifiés de droit marocain. Les souscriptions seront ouvertes à compter du 9 janvier (jusqu’au 12). M.A.B.  

• Nouveau DG Maroc à Emirates
La compagnie de transport aérien Emirates vient de nommer Khalid Ismail Al Zarooni au poste de directeur général pour le Maroc. Le nouveau DG sera chargé de gérer les aspects commerciaux et opérationnels de la compagnie. Cela va de la supervision des fonctions de vente et de services jusqu’aux activités  passagers, de fret, en passant par les opérations au sein de l’aéroport. H.E.

• La Cour des comptes audite les partis politiques
La Cour des comptes a réalisé 3 rapports suite à des missions de contrôle. L’audit des comptes des partis a examiné la sincérité des dépenses liées à la couverture des frais de gestion et frais d’organisation des congrès nationaux ordinaires en 2015. La Cour a procédé aussi à la vérification des pièces justificatives des dépenses engagées par les partis et les organisations syndicales, durant les campagnes électorales à l’occasion du scrutin du 2 octobre 2015 pour l’élection des membres de la Chambre des conseillers. Les magistrats de Jettou ont également examiné l’état des dépenses engagées par les candidats aux élections législatives relatives à leurs campagnes électorales et des pièces justificatives se rapportant au scrutin. A.R.

L'Economiste vous conseille

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc