Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:4931 Le 04/01/2017 | Partager

• M6 met le cap sur les jeunes

M6 va créer un studio pour développer ses chaînes de vidéo en ligne visant les «millenials», les jeunes nés dans les années 2000. Selon Nicolas de Tavernost, président du directoire, la chaîne va continuer à se développer dans le digital. Cela se traduira notamment par la création de Golden Network, issu de Golden Moustache, la plateforme de vidéos humoristiques de M6. A travers cet outil, le groupe télévisuel va créer de nouvelles chaînes Youtube mais des séries pour les opérateurs télécoms et de vidéo en ligne par abonnement (SVOD). Le groupe consacrera de 5 à 6 millions d'euros à ce studio qui devrait ainsi passer d'une quinzaine à une quarantaine de personnes.

• Le pétrole entame 2017 en nette hausse
Les cours du pétrole ont ouvert en nette hausse hier mardi à New York (autour des 55 dollars), au retour d'un week-end prolongé. Ils profitent d'un regain d'enthousiasme de début d'année au moment où entrent en vigueur des accords de baisse de l'offre entre grands producteurs. C'est largement le cartel qui a permis aux cours d'inscrire une hausse d'une quinzaine de dollars l'an dernier, avec l'annonce coup sur coup fin 2016 de deux accords de baisse de l'offre, l'un en son sein et l'autre avec des pays extérieurs comme la Russie.

• La livre turque plonge
La livre turque a atteint, hier mardi, un nouveau record à la baisse face au dollar. Ceci sous le double effet d'une inflation plus élevée que prévu et de l'instabilité sécuritaire. La devise turque a perdu près de 1,4% de sa valeur. D'après les chiffres de l'Office national des statistiques, les prix ont augmenté de 1,34% par rapport au mois précédent et de 8,53% par rapport au mois de décembre 2015, bien plus que l'objectif de 5% de la Banque centrale. Les autorités turques ont multiplié les efforts pour tenter d'enrayer la chute de la livre, le président Recep Tayyip Erdogan appelant même ses concitoyens à convertir en masse leurs devises. La mesure n'a eu que peu d'effet.

• Le Royaume-Uni, 7e puissance mondiale!
Le Royaume-Uni, qui était encore récemment la 5e puissance économique mondiale, est en passe de perdre deux places en quelques mois, à la suite de son vote sur le Brexit, rapporte l’Agence Ecofin. Du fait de l’effondrement de la livre sterling, le pays ne sera  bientôt plus que la 7e puissance mondiale, derrière la France, qui a retrouvé son 5e rang, mais aussi derrière l’Inde, dont la croissance prévue en 2017 à 7,6%. Ce qui lui permettra de prendre la 6e place mondiale. Les Etats-Unis, la Chine, le Japon et l'Allemagne conservent la tête du peloton.

• Les compagnies à bas coûts dopent le trafic aérien
Le trafic aérien de passagers a poursuivi sa progression l'an dernier, à un rythme toutefois moins soutenu, grâce au dynamisme des compagnies à bas coûts, a indiqué l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI). Les compagnies dites low-cost ont assuré 28% du trafic aérien de passagers en franchissant pour la première fois la barre du milliard de personnes transportées dans leurs avions. En Europe, ces compagnies ont transporté près du tiers des passagers, soit une proportion un peu plus importante qu'en Asie (31%) ou en Amérique du Nord (25%).

• Enquête pénale contre Netanyahu, soupçonné de corruption
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, soupçonné d'avoir reçu des cadeaux illégaux, fait l'objet d'une enquête criminelle qui pourrait mettre en péril sa carrière politique même s'il s'est bien sorti d'affaires précédentes. La police l'a interrogé durant trois heures dans sa résidence de Jérusalem et indiqué qu'il était soupçonné d'avoir reçu des «cadeaux illégaux d'hommes d'affaires». Il s'agirait de présents d'une valeur de plusieurs dizaines de milliers de dollars, offerts par des partisans en Israël et à l'étranger. La police enquêtait sur cette affaire depuis plusieurs mois, qui n'a officiellement été requalifiée que mardi d'enquête criminelle par le procureur général. Cette requalification et l'annonce de l'interrogatoire de celui qui dirige Israël depuis 2009 ont secoué la scène politique. La loi israélienne oblige en effet un ministre à quitter ses fonctions s'il est visé par un acte d'accusation pour corruption. Le prédécesseur de Netanyahu, Ehud Olmert, avait été forcé de démissionner en raison d'affaires de corruption pour lesquelles il purge actuellement 27 mois de prison.

• Berlin songe à une refonte de ses services de sécurité  
Le ministre allemand de l'Intérieur a dévoilé les grandes lignes d'une réforme qu'il souhaite en matière d'expulsion de migrants et de renforcement du renseignement intérieur pour parer aux dysfonctionnements mis en évidence par l'attentat de Berlin. L'attentat au camion-bélier sur un marché de Noël très fréquenté a mis à jour des failles du système existant, au point que les autorités allemandes ont été accusées de négligences et de s'être laissées berner par un militant islamiste avéré. Le ministre conservateur Thomas de Maizière insiste sur la nécessité de renforcer les pouvoirs de l'Etat fédéral en matière de renseignements intérieurs, actuellement partagés par les 16 Etats régionaux. Il propose en outre de renforcer les compétences de la police fédérale et de mettre sur pied un centre de crise qui chapeauterait l'ensemble des services concernés par les questions de sécurité liées aux migrants et l'antiterrorisme.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc