Habillage_leco
Competences & rh

Laila Mamou: «Développer l’esprit d’initiative des jeunes»

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:4925 Le 27/12/2016 | Partager
laila_mamou_025.jpg

Laila Mamou: Présidente du directoire de Wafasalaf, a pris les rênes de Injaz Al-Maghrib en octobre dernier.  Elle a auparavant occupé la fonction de conseillère bénévole et administrateur au sein de l’ONG (Photo privée)

- L’Economiste: Vous entamez votre première année à la tête d’Injaz Al-Maghrib. Quelle est votre vision pour l’association ?
- Laila Mamou:
Vu le taux de chômage actuel, vous comprenez que le salariat ne peut pas absorber tous les jeunes qui arrivent sur le marché.  Une vision nationale a été mise en place par les pouvoirs publics afin d’encourager l’auto entrepreneuriat des jeunes. L’action d’Injaz Al-Maghrib s'inscrit dans cette perspective. Elle constitue un des leviers qui prépare les collégiens, les lycéens  et les étudiants à l’acte d’entreprendre. Nous venons en complément de l’excellent travail réalisé par les organismes  et institutions qui œuvrent dans le secteur de l’éducation des jeunes.

- Comment allez-vous l’orienter?
- En déployant des programmes de formation visant le développement de l’esprit d’initiative des jeunes et le renforcement de leurs compétences managériales et entrepreneuriales. C’est un processus d’inclusion des jeunes dans le monde professionnel qui leur permet de créer et  de développer  leurs propres opportunités. Selon des études réalisées en Europe, 25% des étudiants qui ont suivi ces programmes de formation  ont créé leur entreprise avant l’âge de 25 ans.
Notre cheval de bataille est basé sur un triptyque essentiel. Nous avons besoin de bailleurs de fonds qui intègrent nos valeurs, de cadres d'entreprises bénévoles investis pour animer les classes et de professeurs impliqués pour encadrer les élèves. Si nous arrivons à coordonner ces trois piliers avec toujours à l'esprit un objectif de qualité, Injaz Al-Maghrib aura atteint sa mission.  
 
- Avez-vous de nouveaux projets?
- Mon premier objectif est de renforcer l’impact d’Injaz auprès des jeunes. Notre association a connu une très forte croissance au cours des dernières années et bénéficie d’une grande notoriété. Comme toute institution, elle arrive à maturité. Aujourd'hui, notre ambition est de consolider tout ce qui a été réalisé en renforçant la qualité des programmes. Pour y arriver, nous commencerons par le recrutement de conseillers à même d’inspirer les jeunes.
 
- Vous êtes impliquée dans plusieurs autres associations. Comment arrivez-vous à jongler entre toutes vos fonctions?  

- Aider les jeunes m’apporte tellement et donne du sens à mon quotidien. Donc forcément, quand on est investi, on trouve le temps qu’il faut!

 Propos recueillis par
Tilila EL GHOUARI

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc