Entreprises

Aït Manos lance la collection Zelliqueen

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4921 Le 21/12/2016 | Partager
Des pièces à base de zellige serti en vermeil
Plus de 10 millions de DH de chiffre d’affaires en 2015, dont 95% réalisés à l’export
ait_manos_021.jpg

Aït Manos lance sa 1re collection de joaillerie fine dénommée Zelliqueen, en collaboration avec Myriam Chraibi Andaloussi de Noémie Créations (Ph. A.M.)

Et du zellige naquit le bijou! Héritage séculaire, le zellige se réinvente aujourd’hui dans l’univers de l’orfèvrerie, à travers une collection de bijoux signée par les ateliers Aït Manos et Noémie Créations. Aït Manos et la créatrice de bijoux Myriam Chraibi Andaloussi (Noémie Créations) ont uni leur talent pour la collection Zelliqueen. Dévoilées au public ce mois de décembre, les pièces font une apparition remarquée dans la joaillerie fine.
Alchimie de matières légères et raffinées, le motif minéral est décliné en 2 formats (Tilila et Itri) et 6 coloris (blanc, turquoise, noir, gris perle, rouge, céladon), délicatement rehaussé par un sautoir doré à l’or fin. Vendus à 2.500 DH (Tilila) et 1.900 DH (Itri), les deux bijoux sont des pièces de zellige serti en vermeil (argent trempé dans l’or). «Aït Manos a su adapter les techniques ancestrales aux exigences du nouveau siècle. C’est justement ce savoir-faire qui fait notre ADN», explique le management de l’entreprise.
Délicat métissage des tendances, le zellige renvoie à un patrimoine et un savoir-faire vieux de plus de 7 siècles au Maroc, toujours conçu dans le respect des traditions qui ont traversé les époques. Pour sublimer le zellige 100% made in Morocco, la créatrice Myriam Chraibi Andaloussi a choisi d’apporter le feu du métal et l’éclat de l’or à une matière brute et noble. En 2007, elle lance la marque Noémie Creations, avant d’ouvrir en 2014 sa première boutique en plein cœur du triangle d’or à Casablanca. Dans son atelier, elle façonne à la main des pièces uniques au gré des tendances et des saisons, dorées à l’or fin ou en argent 925. Elle s’inspire de la culture orientale/marocaine, dans un esprit «cosy/chipie» original et coloré, pour dessiner et donner corps à ses créations sur mesure, relevées d’une petite touche bohème. Pour rappel, l’enseigne Aït Manos est une référence en matière de décoration de luxe au Maroc. La PME a été lancée en 1995 par Ghalia Sebti et Tawfik Bennani. Dès 1997, la marque a révolutionné l’univers du zellige en créant le «Aït Manos Thinset Zillij», un procédé facilitant la pose grâce à des plaques pré-assemblées et prêtes à poser. L’entreprise compte une cinquantaine de maîtres artisans (maâlems). Sa valeur ajoutée réside dans sa capacité à conjuguer l’expertise de maîtres artisans avec les attentes, les goûts et les tendances principalement européennes, américaines et du Moyen-Orient.
Commercialisés dans une vingtaine de pays, les produits de l’artisan marocain (zellige, carrelage, motifs de décoration aux nuances et couleurs traditionnelles…) sont très prisés à l’international. Les collections Aït Manos rencontrent un franc succès sur les marchés du Moyen-Orient, des Etats-Unis, de l’Angleterre... La clientèle de l’artisan est à la fois hétéroclite, prestigieuse et exigeante. Ce sont généralement des architectes, designers, décorateurs d’intérieur, créateurs, faiseurs de tendances… pour le compte de palais, villas de luxe, hôtels, résidences de princes, de cheikhs, de célébrités, de richissimes hommes d’affaires… En 2015, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 10 millions de DH, dont 95% réalisés à l’export. Depuis peu, la PME exporte vers le marché japonais une gamme de zellige pré-monté qui se prête à des structures ultralégères et qui peut être posé sur des surfaces fines.

 

L'Economiste vous conseille

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc