Entreprises

Open Source : Les nouveaux projets du marocain ScreenDy

Par Reda BENOMAR | Edition N°:4920 Le 20/12/2016 | Partager
Un Marketplace et une plateforme de mise en avant des talents lancés
L’entreprise est pionnière sur un marché estimé à des centaines de milliards de dollars

ScreenDy, la plateforme open source qui facilite la création d’applications mobiles, refait parler d’elle. Elle vient d’annoncer, lors de son premier événement annuel Empower 17, à Casablanca, la création d’un Marketplace. Et cela afin de permettre aux développeurs les plus chevronnés de créer des templates d'application qui peuvent ensuite être utilisés gratuitement par tout développeur ScreenDy. Ces composants comprennent le support de l'internet des objets, le traitement des émotions en temps réel, les différents capteurs, le GPS ainsi que tout type de données à distance, y compris celle de la Nasa ou d'IBM Watson. Et c’est là toute la force de la plateforme. Elle n’est pas simplement destinée à la création d’applications simplistes et basiques. C’est un outil complet et puissant permettant d’intégrer de l’intelligence artificielle aux applications ou d’utiliser les API de la Nasa. «Concrètement si je veux développer une application qui se connecte aux satellites de la Nasa afin de générer, tous les jours, des photos de Mars, cela est tout à fait possible. Et ne prendrait que 30 minutes», explique Mehdi Alaoui, serial entrepreneur et fondateur de l’entreprise. Testé par L’Economiste, il nous a fallu 1 h pour créer une application shopping utilisant la géolocalisation, fonctionnant sur iPhone et Android.
ScreenDy compte également développer un écosystème soutenant l'innovation rapide pour les principaux acteurs, grandes entreprises, universités, startups, développeurs… et ce via les programmes ScreenDy Open Innovation, et ScreenDy App Experience Academy, qui s'appuient sur le modèle hackathon éprouvé de Hack & Pitch. Lydec a été annoncé comme l'un des premiers clients du programme. Lancée discrètement en octobre, la plateforme permet désormais de lister les développeurs et freelancers les plus talentueux. Afin de les connecter avec de potentiels clients. Une quarantaine de profils approuvés sont déjà disponibles et une centaine d’autres sont en cours de validation.
Pour rappel, l’entreprise est aussi établie dans la Silicon Valley à San Francisco. «Tout se passe là-bas, on a un bureau dans le même bâtiment que Twitter, on y gère le branding et le marketing. C’est aussi plus facile d’y nouer des partenariats avec de grands noms tels que Microsoft», soutient Alaoui. Le développement et l’amélioration de la plateforme s’effectue, quant à lui, depuis le Maroc.

Awards

ScreenDy permet à tout développeur de créer des applications mobiles natives personnalisées pour des périphériques fonctionnant sous Windows Phone, iOS ou Android. Le concept est le même que WordPress ou Drupal, qui avaient révolutionné la création de sites Web.
La start-up marocaine a démarré avec l’objectif de créer un service cloud qui permettrait à n'importe quel développeur (même ceux qui ne sont pas qualifiés dans les technologies Web telles que HTML et CSS) de créer des applications personnalisées et multiplateforme facilement. L’application Marhaba de la fondation Mohammed V a même été développée sur ScreenDy en trois semaines! Tous les processus ont lieu dans le cloud: conception, développement, compilation, test - tout se passe sur le même écran. Plus besoin d'émulateurs pour chaque plateforme, et le développement en est grandement simplifié. Depuis sa création en 2013, l’entreprise a remporté de nombreux prix, y compris le MIT FE Innovation Award en 2015 et le Red Herring Asia 100 Award.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc