Régions

Oujda : Une pléiade d’experts évalue l’impact des réformes

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:4918 Le 16/12/2016 | Partager
Ils sont réunis pour le 5e congrès international sur les réformes post printemps arabe
Economie, éducation, champ religieux, législation, culture…

Réaliser des réformes politiques profondes, tout en impliquant l’ensemble des acteurs socioéconomiques. Cela sonne comme une évidence. Toutefois, sur le terrain, les choses sont loin d’être simples. La question sera débattue lors du 5e congrès international sur les réformes au lendemain du printemps arabe, qui se tient ce vendredi et samedi à Oujda. La rencontre est organisée par le Centre d’études et de recherches humaines et sociales (CERSHO). Trois axes seront décortiqués. Le premier a trait aux réformes structurelles assurant une réelle croissance économique et luttant contre la précarité. Le deuxième traitera des réformes législatives et politiques garantissant la stabilité sociale et consolidant les libertés individuelles et collectives. Le dernier axe sera dédié aux réformes liées au champ religieux, à la culture et à l’éducation. «Il est temps de proposer des mesures salvatrices pour éviter le chaos qui se profile dans certains pays arabes. Il est également temps de consolider les mesures qui ont su répondre aux attentes de leurs citoyens», explique Samir Boudinar, président du CERSHO. Le congrès se donne pour objectif de lister les différentes réformes entreprises et de les classer selon leurs impacts sur le niveau de vie des citoyens.
Pour débattre de toutes ces thématiques, plusieurs experts sont attendus. Tels que Idriss Guerraoui, secrétaire général du Conseil économique social et environnemental, Abderrahmane Lahlou, spécialiste en management et en éducation, et Omar El Kettani, expert de la finance islamique. L’ex-ministre de la culture, Bensalem Himmich, pour sa part, animera un atelier réservé à la réforme linguistique. De son côté, Khalid Samadi, président du centre marocain des études et des recherches pédagogiques traitera de la dimension universelle du Coran. Une dizaine de professeurs universitaires de l’Oriental exposeront, également, l’expérience régionale en matière de réformes et de  développement local.
De notre correspondant,
Ali KHARROUBI

 

L'Economiste vous conseille

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc