De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4916 Le 14/12/2016 | Partager

• Redressement fiscal de 950 millions de DH pour l'OCP
Le groupe minier va verser un chèque de 950 millions de DH au Trésor. C'est le montant sur lequel se sont accordés l'OCP et la Direction générale des Impôts après le contrôle fiscal de juin 2016. Celui-ci portait sur les impôts sur les sociétés et sur le revenu, la TVA, les droits d'enregistrement et de timbre des exercices 2012 à 2015. La contribution sociale de solidarité sur les bénéfices et les revenus au titre des exercices 2013 à 2015 a été également inspectée.  F.Fa   

• Emprunt OCP: Souscriptions du 14 au 16 décembre
Deux semaines après le visa provisoire de l'Autorité des marchés (cf. L’Economiste du 30 novembre 2016), le groupe OCP a obtenu l'accord définitif pour émettre 5 milliards de DH d'obligations subordonnées perpétuelles. L'opération sera répartie en six tranches dont trois cotées à la Bourse de Casablanca. La prime de risque est comprise entre 70 et 120 points de base. Elle sera relevée de 25 points de base après le 10e anniversaire, soit en 2026, et de 75 points de base à compter de décembre 2046. Cette émission se caractérise par l'absence de maturité. Cela dit, une première date d'option de remboursement est fixée au 23 décembre 2026. Pour cette opération, l'OCP est conseillé par CDG Capital. F.Fa  

• Auto Hall positif pour 2017
Perspectives positives pour Auto Hall. Le groupe, importateur-distributeur automobile multimarque (Ford, Nissan, Mitsubishi…), prévoit une hausse de son activité en 2017. Le groupe table sur une progression de 16% de son chiffre d’affaires consolidé qui s’établirait à 5,8 milliards de DH. M.A.B.

• Brasseries du Maroc: Brahim Laroui, nouveau DG
Brahim Laroui est le nouveau directeur général du groupe des Brasseries du Maroc. Il remplace François Bosco dont le conseil d’administration réuni vient d’accepter la démission. Celui-ci est appelé à occuper de nouvelles fonctions au sein de la direction centrale du groupe Castel. M.K.

• Hill International conseille APM MedPort Terminal
Hill International décroche la gestion de la construction d'une nouvelle installation de terminaux APM MedPort Terminal de conteneurs de Tanger au Maroc. Le spécialiste mondial de la gestion du risque de construction va ainsi fournir des services de gestion de projets et d'ingénierie de supervision du terminal de conteneurs de TangerMed. D’une durée de deux ans, le contrat est estimé entre 6 et 7,4 millions de dollars. M.A.B.
• Emerging Market 70: Les entreprises marocaines confirment leur place
Pour la 2e fois consécutive, BMCE Bank, BMCI, Maroc Telecom, Lydec, Managem et SMI figurent au palmarès Emerging Market 70 de l’agence de notation extra-financière Vigeo Eiris. Les 6 marocains ont intégré, pour la première fois, le palmarès en juillet 2016. Réalisé tous les 6 mois par Vigeo Eiris, le palmarès Emerging Market regroupe 70 entreprises dont les démarches de responsabilité sociale sont les plus avancées parmi 842 émetteurs cotés, issus de 31 pays émergents et opérant dans 31 secteurs d’activité. M.K.
 
• Notation renouvelée à Valoris Management
Fitch Rating vient de confirmer, pour la 3e année consécutive, la note de Valoris Management ainsi que celle du fonds FCP Emergence Sérénité. L’évaluation «High Standards» a été attribuée à la société de gestion pour «la qualité de son dispositif de contrôle et de conformité, sa plateforme technologique intégrée du front au back-office et la discipline de ses processus de gestion». En ce qui concerne le fonds FCP Emergence Sérénité (seul fonds obligataire moyen long terme du Maroc à être noté), la note reflète «la qualité de crédit élevée du portefeuille d’actifs le composant». M.A.B.

• BAM signe un partenariat avec Banco de España
Bank Al-Maghrib et Banco de España viennent de conclure une convention de coopération. Cet accord porte sur plusieurs axes dont la stabilité financière et la politique macro-prudentielle, la recherche économique et la gestion des ressources humaines et sociale. S.N.

• Fer à béton: Délai prorogé pour bénéficier du contingent  
Le délai de dépôt des demandes pour bénéficier des contingents tarifaires pour l'importation du fil machine et fer à béton est prorogé au 30 décembre 2016. Hors contingents, ces deux produits sont soumis à un droit additionnel. K.M.

• Agroalimentaire: Produits importés à 2,5%
Les entreprises productrices de biscuits, de chocolats ou de confiseries et commercialisant leurs produits sur le marché local bénéficient de quotas annuels à importer à 2,5% de droits de douane pour certains produits. Il s'agit du sucre raffiné (50.000 tonnes), du lait en poudre écrémé (2.000 tonnes), du lait en poudre entier (500 tonnes) et du blé tendre biscuitier (40.000 tonnes hors mois de juin, juillet et août). K.M.

• Marchés publics, transparents, mais…
Bien que des avancées aient été réalisées dans le domaine de la commande publique, notamment via un nouveau décret et une procédure complètement dématérialisée, bon nombre d’opérateurs se plaignent encore au sujet de l’absence d’information. Il est souvent difficile de savoir si un marché a été finalement attribué, reporté ou annulé. H.E.

• Efficacité énergétique: La Fondation Mosquée Hassan II cherche solution
La Fondation Mosquée Hassan II de Casablanca et la Société d’investissements énergétiques viennent de lancer un appel à manifestation d’intérêt. Objectif, identifier des opérateurs souhaitant offrir leurs services selon une approche de contrat de performance énergétique et/ou de contrat de fourniture d’énergie. Le but étant d’optimiser la consommation d’eau et d’énergie de la Mosquée Hassan II, ainsi que l’ensemble des bâtiments de la Fondation Mosquée Hassan II. K.M.

• Ces dangereux trottoirs à Casablanca
Les trottoirs de plusieurs artères à Casablanca telles que le boulevard Abdelkrim El Khettabi, Stendhal, etc., font actuellement l’objet de travaux de réaménagement. Sauf qu’ils sont revêtus d’asphalte à l’image du boulevard Massira Al Khadra, la Corniche. En effet, les trottoirs asphaltés ont l'inconvénient d’être imperméables. D’où des risques de glissade en cas de pluie. Dans d’autres pays, l’on utilise plutôt le béton pour éviter ce danger. H.E.

• Ecole: Massar s’élargit
Le logiciel de suivi des élèves, Massar, vient d’être élargi aux trois niveaux scolaires (primaire, collège et lycée). Les parents peuvent ainsi suivre les résultats de leurs enfants, s’assurer de leur assiduité, s’informer des dates des contrôles et examens,… ou encore demander des certificats de scolarité. Les élèves du secondaire ont, également, droit à un espace dédié, à travers lequel ils peuvent accéder à leurs notes, poser des questions, soumettre des propositions et même profiter de ressources didactiques. A.Na

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc