Competences & rh

Recrutement : Impliquez vos salariés dès leur arrivée

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:4912 Le 06/12/2016 | Partager
Un onboarding réussi augmente la pérennité de l’emploi de 50%
Trois étapes clés pour une meilleure intégration
recrutement_012.jpg

Selon l’étude Urbanbound réalisée début 2016, près de 35% des entreprises intégrant le processus onboarding aux Etats-Unis et aux Royaume-Unis avouent qu’il ne leur engendre aucune charge pécuniaire. Cette démarche nécessite en général moins de 2 mois (Ph. L’Economiste)

Acquérir les meilleurs talents, développer leurs compétences et les fidéliser. C’est aujourd’hui la première préoccupation des entreprises. L’apparition de nouveaux métiers nécessitant des compétences pointues et la menace de disparition d’autres ne facilitent pas la tâche aux recruteurs. Sans compter l’arrivée d’une génération de jeunes travailleurs «versatiles». Pour y faire face, les managers n’hésitent pas à se munir d’une batterie de tests d’entretien. Toutefois, réussir le recrutement, c’est une chose, et réussir l’intégration des nouvelles recrues, en est une autre.
Il existe aujourd’hui plusieurs outils pour optimiser l’accueil et l’intégration des candidats et assurer leur fidélisation. Des outils qui répondent parfaitement aux attentes des collaborateurs et aux nouveaux usages et tendances en matière du numérique. Afin d’accompagner le processus d’accueil et d’intégration, le onboarding est devenu incontournable au sein des entreprises. Le concept ne bénéficie pourtant pas de l’importance qu’il mérite. «L’onboarding est le point d’entrée du salarié dans l’entreprise», a souligné Philippe Gamboult, cartographe de l’aléa en ressources humaines (voir entretien), lors d’une récente rencontre organisée par la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc, autour de la prévention des aléas en matière de RH. Il s’agit en fait de l’étape finale du recrutement et de la première de la vie en entreprise. Cette phase permet d’accueillir le candidat au sein de l’organisation dans les meilleures conditions, de le fidéliser et de préserver sa motivation.
Pour cela, il est nécessaire que le onboarding réunisse trois points essentiels, avec des possibilités d’adaptation en fonction du secteur d’activité de l’entreprise, de sa taille, de ses moyens et contraintes... Le premier est relatif à la période d’apprentissage du métier et à la découverte du poste. Vient ensuite l’aspect relationnel, à savoir l’intégration dans une équipe et l’accueil au sein de l’entité de manière générale. En dernier lieu, l’on retrouve la période d’adhésion à la stratégie et à la culture de l’entreprise.
Quand la méthode est réussie, elle  permet d’augmenter la pérennité de l’emploi de 50% et la productivité de 54%, selon une récente étude réalisée par Urbanbound, cabinet international spécialisé en relocalisation des employés. Un argument de taille pour convaincre plus d’entreprises à adopter le concept.

 

 

L'Economiste vous conseille

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc