Entreprises

Maroc/Nigeria : C’est parti pour le «trans-african pipeline»

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4912 Le 06/12/2016 | Partager
Un comité bilatéral chargé du suivi du projet de gazoduc
Partenariat de l’OCP avec les producteurs nigérians d’engrais
maroc_nigeria_012.jpg

Le Souverain et le président nigérian Muhammadu Buhari ont convenu de mettre en place une instance de coordination bilatérale chargée du suivi du projet de gazoduc Nigeria-Maroc (Ph. Map)

L’annonce récente d’un mégaprojet de gazoduc transafricain suscite déjà des réactions. Le lancement officiel, samedi 3 décembre, de la réalisation de ce gazoduc régional préfigure d’une nouvelle ère dans le secteur énergétique. La portée d’un tel projet dépasse même les frontières du continent africain. Appelé à relier les ressources gazières du Nigeria, celles de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et le Maroc, ce pipeline acheminera le gaz vers  l’Europe. Avec l’objectif, à terme, de  réduire la dépendance du vieux continent du gaz russe et algérien.

Il s’agit là d’un bel exemple d’intégration économique régionale. Le «trans-african pipeline» ainsi que d’autres projets, comme celui visant à développer une plateforme de production d’engrais au Nigeria, sont sans conteste des initiatives stratégiques à forte empreinte Sud-Sud.
Pour assurer plein succès à ce méga-projet transcontinental, le Souverain et le président nigérian Muhammadu Buhari ont convenu de mettre en place une instance de coordination bilatérale chargée du suivi du projet de gazoduc Nigeria-Maroc. «Le gazoduc qui reliera le Nigeria et le Maroc est une initiative visionnaire très importante qui profitera à plusieurs pays de la région», a affirmé le ministre nigérian des Affaires étrangères.  
Le potentiel gazier du Nigeria, producteur de brut, est des plus importants, avec les premières réserves prouvées en gaz naturel d’Afrique et les septièmes mondiales. La construction du plus grand gazoduc d’Afrique de l’Ouest reliant les zones gazières du sud du Nigeria aux marchés consommateurs d’énergie de la côte ouest-africaine ( Bénin, Togo, Ghana) avait démarré en 2005 et l’acheminement du gaz a commencé 5 ans plus tard. Ce partenariat devra accélérer les projets d’électrification dans l’ensemble de la région, servant ainsi de base pour la création d’un marché régional compétitif de l’électricité, susceptible d’être relié au marché européen de l’énergie. Il permettra aussi de développer des pôles industriels intégrés dans la sous-région dans des secteurs tels que l’industrie, l’agro-business et les engrais, afin d’attirer des capitaux étrangers et d’améliorer la compétitivité des exportations ou encore stimuler la transformation locale des ressources naturelles largement disponibles pour les marchés nationaux et internationaux.
Par ailleurs, le groupe OCP a signé un mémorandum d’entente avec la Fédération des producteurs et distributeurs d’engrais du Nigeria (Fepsan), vendredi 2 décembre à Abuja, la capitale fédérale du Nigeria.
En vertu de cet accord, la collaboration entre l’OCP et la Fespan s’étend à la totalité de la chaîne de valeur agricole, allant de la mise en place de solutions fertilisantes adaptées à la nature des sols et des cultures nigérians à la disponibilité de ces engrais sur le marché local et à la mise en place de mesures d’accompagnement auprès des agriculteurs locaux.
Parmi les axes de cette collaboration,  figurent la sécurisation de l’approvisionnement du marché local en engrais à des prix compétitifs, le partage du savoir-faire en matière de développement de structures de blending locales, la promotion de l’innovation ainsi que l’effort en R&D et le renforcement des circuits de distribution locaux…

                                                                           

Les 14 conventions signées

Bref aperçu sur les 14 conventions signées au palais présidentiel à Abuja, à l’occasion du lancement du projet de réalisation d’un gazoduc reliant le Nigeria et le Maroc.

Accord relatif au partenariat stratégique entre Nigeria Sovereign Investment Authority (NSIA) et Ithmar Al Mawarid (Ithmar Capital)
Mémorandum d’entente entre Nigeria Sovereign Investment Authority (NSIA) et Ithmar Al Mawarid (Ithmar Capital)
Accord sur l’encouragement et la protection réciproques des investissements
Mémorandum d’entente entre la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, l’OFPPT et l’association nigériane «Girls Child Concerns
Accord-cadre de coopération scientifique et technique entre l’Onhym et la National Geologic Survey Agency (NGSA)
Mémorandum d’entente entre le groupe Crédit Agricole du Maroc et Nigeria Incentive based risk sharing system for agricultural lending (NIRSAL)
Mémorandum d’entente sur une collaboration potentielle entre le groupe Banque Centrale Populaire et Heirs Holdings
Convention de coopération pour l’assurance technologique paramétrique en République fédérale du Nigeria (NAIC) liant la Mamda au Nigerian Agricultural Insurance Corporation (NAIC)
Accord-cadre de coopération entre l’Agence spéciale TangerMed (TMSA) et Nigerian Ports Authority (NPA)
Mémorandum d’entente entre la SNTL au Nigérian Export Promotion Council (NEPC) pour la création d’une joint-venture sur le commerce et la logistique
Mémorandum d’entente entre Casablanca Stock Exchange (CSE) et Nigeria Stock Exchange (NSE)
Mémorandum d’entente entre l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) et SEC Nigeria
Mémorandum d’entente pour le développement de hubs logistiques
Mémorandum d’entente entre le groupe Attijariwafa bank et United Bank for Africa (UBA-Nigeria).

 

 

 

 

L'Economiste vous conseille

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc