Habillage_leco
Entreprises

Automobile : Afrique Câbles fournira des batteries à Renault

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:4911 Le 05/12/2016 | Partager
Le fabricant homologué pour l’usine de Tanger
100 millions de DH d’investissement pour intégrer les écosystèmes de Renault, PSA, Ford…
electra_011.jpg

Afrique Câbles a investi plus de 100 millions de DH dans l’activité batterie pour décrocher son ticket d’entrée dans le tissu des fournisseurs marchés de Renault et du groupe PSA (Ph. Afrique Câbles)

Le fabricant marocain de batteries automobiles, Afrique Câbles, vient d’être homologué par Renault pour ses approvisionnements en batteries automobiles. Les premières livraisons sont programmées pour début 2017 et seront destinées au site Tangérois du constructeur. Le spécialiste des câbles téléphoniques et des batteries automobiles, sous la marque Electra, est aussi en phase d’audit d’évaluation auprès du Groupe PSA pour intégrer la liste des fournisseurs du futur site de production de Kenitra.
A la veille de la COP22, le fabricant avait annoncé un investissement de plus de 100 millions de DH dans l’activité batterie, ainsi qu’une nouvelle unité de recyclage et valorisation de batteries usagées. Avec un effectif de 250 personnes, la filiale d’Ynna Holding a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 140 millions de DH en 2015,  pour un volume de production de 200.000 unités de batteries. Pour l’exercice en cours, l’industriel compte sur un business de près de 160 millions de DH, et se projette sur un volume de 240.000 unités. Ces indicateurs devraient rapidement passer, en 2017, à des chiffres prévisionnels de 240 millions de DH et de 350.000 unités. Son nouveau contrat avec Renault Tanger et celui en négociation avec le groupe PSA devraient ainsi propulser l’activité de la société, avec un potentiel, à terme, de 1 million de batteries. Sur le segment du câblage, le fabricant en a produit 800 tonnes en 2015, 1.000 tonnes en 2016 et compte conserver ce rythme de croissance en 2017. «Nous développons le pôle batterie de démarrage (automobile) et des énergies renouvelables. C’est en cohérence avec les objectifs de l’écosystème batteries signé avec le ministère de l’Industrie», indique le management de la société. Celle-ci exporte, par ailleurs, une partie de sa production vers les pays d’Afrique subsaharienne et du Moyen-Orient. Environ 10% de son chiffre d’affaires en 2015 a été réalisé sur les marchés internationaux. Les nouveaux gros comptes du fabricant sont Renault Maroc, le Groupe PSA, Volkswagen, Ford, etc. A moyen ou long terme, l’industriel compte exporter vers l’Afrique subsaharienne, l’Europe et investir le marché des pièces de rechange. Sur le créneau du renouvelable, le fabricant développe aussi la batterie solaire et la batterie Start-Stop. Ce type de batterie utilise une technologie de gestion de l’énergie d’alternateur et de récupération de l’énergie de freinage. Avec l’installation de sa nouvelle unité de recyclage et de valorisation des batteries usagées, il s’est fixé l’objectif de 10.000 tonnes de batteries à traiter et compte organiser le circuit de leur collecte. «Nous comptons sur la collaboration avec le ministère de l’Environnement pour l’application des décrets qui insistent sur le retour des batteries usagées aux fabricants», précise-t-on auprès d’Afrique Câbles.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc