Culture

Musée d’art africain : 40 artistes du continent ouvrent le bal

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4909 Le 01/12/2016 | Partager
A l’initiative de la Fondation Alliances à Marrakech
L’exposition inaugurale se poursuit jusqu’en mars
musee_dart_africain_009.jpg

Le Musée d’art contemporain africain Al Maaden (Macaal) niché en plein cœur d’Al Maaden a été réalisé par la Fondation Alliances afin de mettre en lumière la richesse et la diversité de l’art du continent (Ph.Macaal)

Inauguré lors de la COP22, le Musée d’art contemporain africain Al Maaden (Macaal) vient enrichir l’offre muséale du Maroc mais aussi du continent. Ce premier musée dédié à l’art contemporain africain, œuvre de la Fondation Alliances, situé en plein cœur de Al Maaden, vient renforcer la vocation artistique de ce resort golfique qui abrite depuis 2013 le premier parc de sculptures monumentales en Afrique. «L’ambition du musée est de valoriser la création africaine contemporaine et favoriser l’accès de tous les publics à la culture», souligne Othman Lazraq, président fondateur du Macaal.
L’espace de 900 m² érigé sur deux niveaux, s’étend sur de grands volumes où la lumière règne en maître. Le Macaal se veut un musée en mouvement qui entend raconter le continent au travers d’une programmation biannuelle. L’exposition inaugurale intitulée «Essentiel Paysage» a démarré en novembre et se poursuit jusqu’en mars 2017. Brahim Alaoui, commissaire de l’évènement, propose d’examiner le regard porté par 40 artistes contemporains africains sur la nature et les activités qui s’y rattachent. En mettant en scène des œuvres d’art africain ayant trait à la problématique environnementale, «Essentiel Paysage» vient dénoncer les méfaits du dérèglement climatique à travers les créations d’artistes engagés. Son parcours est articulé autour de cinq séquences: «Nature contée», «L’arbre de la vie», «L’homme et la Mer», «Recycler/ Résister» et «Nature en devenir».
Parmi les artistes exposants figurent de grands noms de la scène contemporaine du continent s’exprimant à travers diverses disciplines artistiques notamment la peinture, la photographie, la sculpture ou encore l’installation autour des différentes thématiques. De Chéri Samba (RDC –Kinshasa) à Moataz Nasr (Egypte), en passant par Nyaba Leon Ouédraogo (Burkina Faso), Richard Onyango (Kenya) ou encore Pierre Bodo (RDC-Kinshasa), l’art africain est représenté sous toutes ses facettes. Le visiteur pourra également découvrir ou redécouvrir les œuvres d’artistes marocains tels que Leila Alaoui, Mustapha Azeroual, Hicham Berrada, Mounir Fatma ou encore Farid Belkahia, Mohamed Melehi sans oublier Younès Rahmoun, Yamou, Khalil Nemmaoui…
«Familiariser, transmettre, faire découvrir, faire aimer l’art, aux jeunes publics notamment, sont des missions que nous nous sommes données qui guident notre action», précise Alami Lazraq, président de la Fondation Alliances.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc