Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:4908 Le 30/11/2016 | Partager

■ Une patinoire avec vue sur 5.000 poissons congelés!
Un parc d’attraction japonais, qui proposait de glisser sur la glace tout en contemplant sous ses pieds 5.000 silhouettes de poissons congelés, vient de fermer sa patinoire après s’être attiré une volée de critiques. Le gestionnaire du parc Space World, situé à Kitakyushu (dans le sud-ouest), avait ouvert ce lieu insolite le 12 novembre, mais le concept a rapidement été jugé immoral et sinistre! «Des voix se sont élevées pour dénoncer le fait d’utiliser des créatures comme un jouet et de gaspiller de la nourriture», a expliqué lundi à l’AFP un porte-parole de la compagnie, Koji Shibata. «En interne, nous avions eu des discussions sur la moralité de cette idée» avant de s’y rallier, a-t-il précisé, alors que les pauvres bêtes étaient déjà mortes lors de l’achat et considérées comme impropres à la consommation… «Nous voulions que nos clients expérimentent la sensation de patiner sur la mer, mais après avoir reçu des critiques, nous avons décidé d’arrêter», a justifié le responsable Toshimi Takeda. Il avait exprimé la veille à la télévision ses «profonds regrets» face à la tournure prise par l’affaire. La glace va désormais être fondue, une opération qui pourrait prendre une semaine, avant la tenue d’une cérémonie d’hommage aux poissons en présence d’un prêtre shintoiste. «Nous l’avions planifiée» avant ce tollé, a-t-il assuré.

■ Embaucher quelqu’un pour faire la queue!
Vous n’avez pas envie de faire des heures de queue devant une banque indienne prise d’assaut pour retirer de l’argent? Une application propose d’embaucher quelqu’un pour s’en charger à votre place! Depuis deux semaines, les longues files d’attente ne désemplissent pas devant les établissements bancaires de ce pays de 1,2 milliard d’habitants après la démonétisation brutale des billets de 500 et 1.000 roupies. Mais pour les plus impatients ou occupés, une start-up de New Delhi a trouvé une parade originale : payer une personne pour faire la queue pour eux à 90 roupies par heure et pour huit heures d’attente au maximum. L’entreprise BookMyChotu, qui proposait à la base d’embaucher des personnes pour des services ponctuels, s’est habilement «adaptée» à la pénurie d’argent liquide et à la ruée sur les banques qui frappe le pays. «Vous êtes à court d’argent? Vous avez besoin d’embaucher quelqu’un pour faire la queue devant la banque/le DAB jusqu’à que ce soit votre tour?», demande une publicité sur la page Facebook du groupe. «Nos garçons n’entreront pas à l’intérieur des banques, ils resteront juste dans la queue pour nos clients», ajoute-t-elle. Le service n’est disponible qu’à Delhi et ses villes satellites.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc