Régions

Croisières: Un quai supplémentaire pour Tanger

Par Ali ABJIOU | Edition N°:4908 Le 30/11/2016 | Partager
Un appel d’offres a été lancé pour une 2e extension de 150 m
Accompagner le développement des croisières, objectif 300.000 passagers en 2020
tanger_croisiere_008.jpg

Le futur quai se positionne dans l’extension de l’actuel. L’objectif est de préparer Tanger à accueillir 300.000 croisiéristes à l’horizon 2020 (Ph. Adam)

Le terminal à croisières du port de Tanger-ville, port historique de la capitale du détroit, est sur le point de lancer une deuxième extension. Il s’agit de la construction d’un môle de 150 mètres qui prolongera l’actuel quai à croisières. L’autorité en charge, la Société de gestion du port Tanger-ville (SGPTV), vient de publier un appel d’offres pour sa mise en place. Le coût estimé du projet est d’environ 80 millions de DH. Il viendra épauler le T5, le quai actuellement en service pour l’activité de croisière. C’est l’un des derniers prolongements du môle de commerce du port de Tanger, dans les années 90. Actuellement, il a été rénové et remis au goût du jour pour recevoir le terminal à croisières du port de Tanger. Il a reçu ses premiers croisiéristes en 2012.
Depuis cette date, il a commencé à accueillir les plus gros paquebots de croisière de la Méditerranée dont ceux des compagnies Norwegian Cruise Lines et Costa. Mais l’objectif du port de Tanger est de redevenir, à terme, tête de pont pour croisières, à l’instar des ports espagnols de Malaga et de Barcelone, une longue marche qui devra d’abord passer par l’augmentation du volume. En 2015, le port de la ville a accueilli près de 121.000 croisiéristes, soit une croissance de 21% par rapport à 2014 et il est prévu de faire mieux cette année, selon les responsables du port Tanger-ville. A terme, ce sont 300.000 croisiéristes qui sont visés pour 2020, un chiffre qui ne semble pas hors de portée, vu le dynamisme de la filière des croisières, surtout en Méditerranée. En effet, alors que le marché aux Caraïbes est en quasi stagnation, la Méditerranée occidentale affiche un insolent taux de 16% par an. Et c’est de cette euphorie que Tanger veut profiter.
Avec les quais supplémentaires en préparation, le port pourra doper sa capacité d’accueil et pouvoir accueillir deux paquebots en même temps, ce qui permettra de booster la croissance du trafic.
De notre correspondant,
Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc